•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mathieu Perreault, des Jets de Winnipeg, soumis au ballottage à cause de son salaire

Roman Josi et Mathieu Perreault.

Mathieu Perreault pourrait se retrouver dans une équipe de ligue mineure.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Radio-Canada

Les Jets de Winnipeg ont soumis cinq joueurs au ballottage, dont l’ailier québécois Mathieu Perreault.

Outre Mathieu Perreault, quatre membres de l’équipe winnipégoise ont connu le même sort, soit les défenseurs CJ Suess et Luca Sbisa, l’avant Nelson Nogier et le gardien Eric Comrie.

On espère vraiment que les gars qu’on a mis en ballottage aujourd’hui ne seront pas choisis parce qu’ils sont importants pour l’équipe, a commenté le joueur des Jets Andrew Copp.

Frenchy [le surnom donné à Perreault par ses coéquipiers] est dans l’équipe depuis que j’y suis aussi. C'est l’un de ceux qui contribuent tous les jours à l’équipe et un élément important capable de monter et de descendre dans l’alignement. Espérons que notre équipe ne change pas trop parce que nous aimons la direction dans laquelle nous nous dirigeons, a-t-il ajouté.

La ballottage permet à une équipe d’envoyer un joueur vers son équipe mineure affiliée et, ainsi, de retirer le salaire du joueur du plafond maximum pendant que ce joueur évolue dans le club mineur. Cependant, une fois qu'il est soumis au ballottage, les 30 autres formations de la Ligue nationale de hockey ont 24 heures pour réclamer un joueur.

La plupart des analystes ne pensent pas que Mathieu Perreault se retrouvera dans une autre équipe parce que son salaire de 4,1 millions de dollars serait un fardeau pour la plupart des plafonds salariaux des équipes. Le joueur de 33 ans en est à la dernière année d'un contrat de 16,5 millions de dollars sur quatre ans.

À cause de la pandémie de COVID-19, la LNH a gardé la même limite salariale de 81,5 millions de dollars par équipe que l’année dernière.

Il s'agit vraiment d'un problème de respect du plafond, a confirmé l'entraîneur-chef des Jets, Paul Maurice, à propos de Mathieu Perreault.

Avec les informations de Darren Bernhardt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !