•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Unifor lève le blocage de l'usine FCA de Windsor

Des membres du syndicat Unifor bloquent l'entrée d'une usine d'assemblage à Windsor.

Le syndicat Unifor avait érigé le 4 janvier un barrage à l'entrée de l'usine d'assemblage des automobiles FCA, située sur l'avenue Vimy à Windsor.

Photo : Dale Molnar/CBC

CBC News

Des membres d'Unifor ont levé un blocage à l'extérieur de l'usine de montage de FCA à Windsor et sont retournés au travail après avoir été rappelés par leur employeur.

Le blocage avait été érigé le 4 janvier par des membres de la section locale 444 d'Unifor à une entrée de l’usine située sur l'avenue Vimy en raison d'un différend impliquant l'employeur tiers du groupe de travailleurs, qui transportent les véhicules nouvellement construits de l'usine jusqu’à leur lieu d’expédition.

Auparavant, les travailleurs étaient des employés de Automotive Warehouse Company (AWC) et étaient représentés par Unifor.

Au chômage après un changement d'employeur

Le contrat pour ce service auprès de FCA a été repris le 1er janvier par Motipark, une filiale de l'Essex Terminal Railway Company, après un appel d'offres l'année dernière, mettant les membres d'Unifor au chômage.

Mais lundi, Unifor a déclaré avoir entendu dire que FCA avait contacté la direction d'AWC et rappelé son personnel, qui a recommencé à travailler tôt le matin. Dans un message sur Facebook lundi, Unifor a déclaré avoir fait une percée.

À l'heure actuelle, [cette] résolution est la meilleure pour maintenir l'exploitation de l'usine de montage de Windsor, a déclaré le président de la section locale 444 d'Unifor, Dave Cassidy. C'est une victoire partielle pour nous.

On ne connaît pas les termes de la reprise d'activité.

Un accord temporaire

M. Cassidy a ajouté qu'il aimerait voir FCA annuler de plein droit le contrat qu'elle a avec Motipark et renégocier son ancien contrat avec AWC. Il a ajouté espérer et s’attendre à ce que les travailleurs continuent d’y être employé.

Mais à l’heure actuelle, il a déclaré ne pas être sûr de ce qui s'était passé avec le contrat entre Motipark et FCA et qu'il n'avait encore entendu aucun d'eux.

Dans une réponse par courriel, FCA Canada a déclaré à CBC News qu'elle ne commentait pas la situation, mais a confirmé que la production à l'usine avait repris lundi.

CBC News a contacté Motipark, mais n'a pas encore reçu de réponse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !