•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début des vaccinations dans les foyers de soins à Winnipeg

Margaret Watson sourit en recevant un vaccin dans le bras gauche.

Margaret Watson est la première résidente d'un foyer de soins à Winnipeg à recevoir le vaccin contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Radio-Canada

Une nonagénaire du foyer de soins de longue durée Oakview Place est la première résidente d’un tel établissement à recevoir le vaccin contre la COVID-19 à Winnipeg.

Margaret Watson, 94 ans, a été surprise d’apprendre qu’elle serait la première personne à Winnipeg qui ne travaille pas dans un établissement de soins de santé à recevoir le vaccin contre la COVID-19.

Je n’y croyais pas, je ne me suis même pas inscrite. Je pensais que j’allais devoir attendre jusqu’à ce que les [travailleurs de la santé soient vaccinés], lance-t-elle.

Elle affirme qu’elle a hâte de sortir voir sa famille lorsque cela sera permis.

Nous sommes confinés depuis tellement longtemps. Mon téléphone ne marchait pas et j’avais des problèmes avec ma télévision. C’est vraiment atroce. Je ne peux pas joindre mes enfants parce que mon téléphone n’est pas connecté. J’ai hâte que ce soit terminé, ajoute la nonagénaire.

Des restrictions sanitaires restent en place dans les foyers de soins, pour le moment, malgré le début des vaccinations.

Une éclosion de COVID-19 au foyer Oakview Place a infecté 84 personnes, dont des résidents et des employés, et 13 personnes en sont mortes.

Environ la moitié des cas de morts de la COVID-19 au Manitoba est liée à des éclosions dans les foyers de soins.

La semaine dernière, le gouvernement provincial a dévoilé un plan selon lequel tous les résidents de foyers de soins de la province qui le souhaitent devraient être vaccinés en 28 jours.

Les foyers Charleswood Care Centre, Tuxedo Villa et Oakview place, à Winnipeg, Boyne Lodge, à Carman, Hillcrest Place, à Brandon, St Paul's Residence, à The Pas, et Tudor House, à Selkirk, recevront les 1157 premières doses du vaccin.

La province indique qu’elle publiera un horaire des vaccinations pour tous les foyers de soins la semaine prochaine.

Des vaccins à Actionmarguerite d’ici le 1er février

Le directeur général d’Actionmarguerite, Charles Gagné, attend impatiemment le vaccin pour les 155 résidents des foyers de soins de longue durée de l’organisme. Il estime qu’environ 95 % d’entre eux seront admissibles.

Nous avons reçu, la fin de semaine passée, un horaire préliminaire, et cela va se confirmer à partir de l’expérience vécue dans les foyers cette semaine, explique-t-il.

En principe, poursuit M. Gagné, les résidents d’Actionmarguerite Saint-Boniface (le Centre Taché) devraient recevoir leur première dose de vaccin lors de la troisième semaine de janvier. Cela devrait aussi être le cas des résidents d’Actionmarguerite Saint-Vital d’ici le 1er février.

On connait l’effet dévastateur de la COVID-19 dans les foyers de soins, affirme Charles Gagné. Les résidents avec lesquels il a discuté du vaccin ont hâte de le recevoir.

Il note aussi que davantage de visites et de sorties pourraient être permises en avril ou en mars, si tout se passe comme prévu. On va se rapprocher de la normale, dit-il.

De 28 à 42 jours entre les doses?

Dans un communiqué, les autorités sanitaires du Manitoba notent que le Comité consultatif national de l'immunisation a décidé, le 11 janvier, de changer le nombre maximal de jours entre les deux doses de vaccin contre la COVID-19, le faisant passer de 28 jours, à 42 jours. Le Groupe de travail du Manitoba sur la vaccination examine les nouvelles recommandations.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !