•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une éclosion de COVID-19 au Centre d’hébergement Cooke de Trois-Rivières

Une femme et un homme circulent à pied devant façade du Centre multiservices de santé et de services sociaux Cooke.

Le Centre multiservices de santé et de services sociaux Cooke à Trois-Rivières abrite un centre d'hébergement et un service de réadaptation en déficience physique.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Centre d’hébergement Cooke à Trois-Rivières est aux prises avec une éclosion de COVID-19. 11 résidents et 8 travailleurs ont contracté la maladie.

Vendredi, un résident et deux membres du personnel ont reçu un résultat positif à la suite d’un dépistage.

Une campagne de dépistage massif a été menée auprès de tous les résidents et du personnel de l’établissement pendant le week-end.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) indique que des analyses sont en cours pour déterminer l’origine de l’éclosion.

La visite à l’urgence d’un résident du centre d’hébergement pourrait en être la source.

Cette éclosion suscite l’inquiétude chez les proches de résidents, qui sont nombreux à s’être déplacés, lundi, pour s’enquérir de l’état de santé d’un parent.

On retient vraiment notre souffle, a déclaré Pascal Bastarache, président du Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et des métiers du CIUSSS MCQ.Il y a toujours une crainte de revivre de tragiques événements, mais on essaie de rester confiants.

Pascal Bastarache cite l’exemple du CHSLD Saint-Maurice à Shawinigan, où des cas de COVID-19 ont été recensés, mais où la propagation a été endiguée.

Au Centre d’hébergement Cooke, les employés croisés en chemin vers leur travail semblaient garder le moral.

On a notre travail à faire, il faut le faire. On est là pour aider les gens, donc il faut se mettre une barrière, a illustré un employé du centre de réadaptation voisin.

Avec les informations d’Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !