•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passer 1000 heures à l’extérieur, le défi d’une famille de North Vancouver

Des enfants s'amusent dans la neige pendant la semaine de relâche.

Le défi 1000 heures dehors vise à encourager les jeunes à bouger à l'extérieur et à réduire le temps qu'ils passent devant leurs écrans.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une famille de North Vancouver tentera de relever le défi 1000 heures à l’extérieur cette année, un défi qui se veut un incitatif pour les jeunes à remplacer le temps passé devant un écran par le jeu à l’extérieur.

Avant l’arrivée de la pandémie, et surtout du télétravail, le rédacteur en chef de la section des sports au journal North Shore, Andy Prest, marchait tous les jours pour se rendre au bureau. Il passait donc un peu plus d’une heure par jour à l’extérieur.

Maintenir cette activité malgré la pandémie n'a pas toujours été facile, dit-il. Lorsque sa belle-sœur lui a parlé du défi 1000 heures dehors, créé par l’Américaine Ginny Yuric, sa famille a sauté sur l’occasion.

Malgré la pluie, Andy Prest et sa famille chaussent dorénavant leurs bottes tous les jours pour aller se promener avant de revenir travailler à la maison.

Nous avons déjà eu de belles aventures que nous n'aurions probablement pas eu si nous n'avions pas accepté ce défi, explique le père de famille au micro de The Early Edition.

Bien habillé face à la pluie

Le mauvais temps des derniers jours ne facilite pas toujours les choses. S’il faut être bien habillé pour faire face aux intempéries, il est parfois difficile de forcer les enfants à faire de même.

L’autre jour, l’un de mes enfants est sorti simplement avec un chandail  Lorsque nous sommes allés le rejoindre, il m’a demandé : "Pourquoi m’avez-vous laissé sortir comme ça?", raconte le père de deux enfants de 7 et 10 ans.

Toutefois, une fois sortie, la famille oublie rapidement le froid et la pluie. Durant une de leurs promenades quotidiennes, elle a pu suivre le vol d’un faucon, puis est tombée nez à nez avec deux chevreuils qui broutaient.

À la fin, nous ne sentions plus la pluie du tout, c’est comme si elle n’existait pas. Nous étions tellement absorbés par tout ce que nous voyions que lorsque nous sommes rentrés, complètement trempés, nous nous demandions comment cela s’était produit, raconte Andy Prest.

Pour le moment, la famille passe en moyenne 1 heure par jour à l’extérieur, mais compte sur les doux mois de l’été pour accumuler des heures en camping ou des parties de baseball pour terminer le défi avant l'année prochaine.

Selon l’Agence de santé publique du Canada, les jeunes de 5 à 17 ans devraient limiter le temps d’écran à 2 heures en moyenne par jour, alors que les enfants de moins de 2 ans ne devraient en avoir aucun.

En revanche, les enfants passent en moyenne 3 heures par jour devant un écran, révèlent les données de 2019 de Statistique Canada, ce qui représente plus de 1000 heures par année.

Avec les informations de l'émission The Early Edition

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !