•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto demande à l’Ontario d'offrir des congés de maladie à tous les travailleurs

Une femme en tenue médicale déambule dans un bâtiment avec un balai en main.

À l'heure actuelle, seulement 42 % des travailleurs canadiens ont accès à des congés de maladie payés, ce nombre étant estimé à seulement 10 % parmi les travailleurs à bas salaire et de première ligne, note le conseil de santé de Toronto.

Photo : CBC/Maggie MacPherson

Radio-Canada

Le conseil de santé de la Ville Reine demande au gouvernement de mettre en œuvre un programme de jours de maladie payés pour s'assurer que les travailleurs essentiels et de première ligne puissent se permettre de rester à la maison s'ils sont malades et de participer à réduire les taux de transmission sur le lieu de travail.

La médecin hygiéniste de Toronto, la Dre Eileen de Villa, et le conseil de santé de la Ville souhaitent que le gouvernement provincial institue un programme comprenant pas moins de 5 jours de maladie pour tous les travailleurs après trois mois d'emploi et 10 jours de congé de maladie payé lors d'une urgence de maladie infectieuse telle que la pandémie en cours.

À l'heure actuelle, seulement 42 % des travailleurs canadiens ont accès à la mesure, ce nombre étant estimé à seulement 10 % parmi les travailleurs à bas salaire et de première ligne, note la Ville dans un nouveau rapport.

Les travailleurs - en particulier les travailleurs essentiels et de première ligne sur lesquels nous comptons chaque jour - doivent pouvoir rester à la maison et s'isoler lorsqu'ils sont malades, mais beaucoup n'ont tout simplement pas les moyens de le faire, a déclaré le président du conseil de santé, Joe Cressy, dans un communiqué de presse publié lundi.

Nous savons que nous ne pouvons pas battre la COVID tant que nous n’arrêterons pas la transmission sur le lieu de travail, a-t-il affirmé. Et nous n’arrêterons pas la transmission sur le lieu de travail tant que nous n’aurons pas payé un congé de maladie pour tous les travailleurs.

Le gouvernement Ford doit faire une annonce mardi quant à de nouvelles mesures sanitaires, alors que les contaminations progressent malgré le confinement provincial.

Ce n'est pas la première fois que le conseil demande une telle mesure. Il avait auparavant demandé à la province de mettre en œuvre un programme pour s'assurer que les travailleurs avaient accès à des congés de maladie payés dès mai 2020.

L'aide fédérale pas suffisante, selon le conseil

En septembre, le gouvernement fédéral a instauré la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique, qui fournit 500 $ par semaine pendant un maximum de 2 semaines aux travailleurs admissibles. Mais bien que cela constitue une étape importante, note le conseil, cette seule aide n'est pas suffisante.

La prestation, note le conseil de santé, paie moins qu'un emploi à temps plein au salaire minimum, connaît des retards de traitement allant jusqu'à 4 semaines et ne garantit pas la sécurité de l'emploi pour les travailleurs qui l'utilisent.

Les recommandations sont inscrites à l'ordre du jour de la réunion du 18 janvier du conseil de santé. Si elles y sont approuvées, elles devront l'être ensuite par le conseil municipal de Toronto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !