•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Carnaval de Québec sans rassemblements

Il n'y aura pas de lieux événementiels, mais des monuments de glace et de neige.

Le Bonhomme Carnaval avec un masque.

Bonhomme respecte, lui aussi, les mesures sanitaires.

Photo : Carnaval de Québec/Facebook

Ce sera un 67e Carnaval de Québec bien différent. En raison de la progression de la COVID-19 dans la capitale, l’organisation confirme que le festival d'hiver aura lieu dès le 5 février, mais principalement en mode virtuel. Les marcheurs pourront cependant admirer des monuments de glace et de neige.

Le Carnaval a fait le point par communiqué de presse lundi midi, un peu moins d'une semaine après l'annonce des nouvelles restrictions du gouvernement pour freiner la propagation de la COVID-19 au Québec.

Depuis le mois de novembre, les festivaliers ont été avisés que les défilés n'auraient pas lieu et que le palais de Bonhomme comme on le connaît - sur un seul emplacement près du Parlement - n'allait pas être construit.

Cependant, le Carnaval aurait aimé offrir sept emplacements d'activités extérieures dans divers secteurs de la ville, avec notamment une glissade de 15 mètres.

Une centaine de sculptures

Ce scénario ne sera finalement pas possible. Mais les organisateurs n'abandonnent pas pour autant la tenue de l'événement. Ils prévoient installer une centaine de sculptures ainsi que six grandes tours de glace, d'environ 6 mètres de hauteur, sur les artères commerciales de la ville.

Les quartiers ciblés pour l'installation des tours de glace et des sculptures sur neige sont inscrits sur cette carte interactive (Nouvelle fenêtre) sur le site du Carnaval et sur l'application mobile.

Bonhomme Carnaval entouré de participants au bain de neige

Cette année, le traditionnel bain de neige aura lieu en ligne. Chaque participant sera invité à relever le défi, chez soi.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Les marcheurs pourront donc profiter de ce décor hivernal, avant l'entrée en vigueur du couvre-feu de 20 h.

On sait que les gens jouent beaucoup dehors, donc on veut égayer leurs promenades.

Mélanie Raymond, directrice générale du Carnaval

Le festival hivernal aura lieu du 5 au 14 février.

Tous à la maison

Le Carnaval se transporte donc vers le web et les réseaux sociaux.

Une cérémonie d’ouverture virtuelle est prévue le 5 février, avec notamment un spectacle d’Émile Bilodeau.

Émile Bilodeau, en studio.

L’auteur-compositeur-interprète Émile Bilodeau

Photo : Radio-Canada / Nicolas Bilodeau

Il y aura aussi des activités en ligne pour les enfants le dimanche matin, sur la chaîne YouTube du Carnaval, avec Bonhomme comme invité spécial.

L’historien Jean Provencher présentera aussi une revue historique des 66 années du plus grand carnaval d’hiver du monde.

Et de nombreux jeux festifs seront organisés pour réchauffer les maisonnées et s’amuser en bulle familiale.

Pas de petit caribou, mais...

Puisque les festivaliers ne pourront pas déguster un bon verre de caribou en regardant le défilé, les organisateurs du Carnaval ont aussi pensé les égayer avec une soirée conçue pour les 18 ans et plus.

Un 5 à 7 virtuel est organisé le vendredi 12 février avec les conseils de Monsieur Cocktail et ceux de l’équipe du Boucan, pour les amoureux du BBQ. Il y aura également un spectacle du groupe Clay and Friends.

L’organisation conseille fortement à tous de prévoir une piste de danse dans son salon, car une soudaine envie de se déhancher pourrait survenir à tout moment, est-il écrit dans le communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !