•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Naya Ali remporte le Prix de la musique noire canadienne

La rappeuse met son index devant sa bouche en signe de silence.

Naya Ali

Photo : Naya Ali

Radio-Canada

La rappeuse de Montréal fait partie d’un contingent de cinq artistes à recevoir cette nouvelle distinction de la Fondation SOCAN. Plus de 300 candidatures ont été reçues pour ce prix qui vise à « récompenser et célébrer le mérite artistique » des artistes des communautés noires au Canada.

Les quatre autres artistes sont TOBi, RAAHiiM, Hunnah et Dylan Sinclair et proviennent de la région de Toronto. Quatre des cinq gagnants et gagnantes sont des Canadiens et Canadiennes de première génération. Aucun artiste francophone ne fait partie de la sélection.

Naya Ali, d’origine éthiopienne, a connu une ascension remarquée dans le milieu du rap québécois depuis la sortie de son microalbum Higher Self, paru en 2018. Elle a ensuite sorti en 2020 Godspeed: Baptism (Prelude), où elle continue de se distinguer avec son rap sombre et viscéral.

La Fondation SOCAN indique que le Prix de la musique noire canadienne a été mis sur pied en réaction aux tensions raciales très médiatisées qui ont sévi au début de 2020 et à la problématique entourant le racisme systémique dans nos sociétés.

Les cinq gagnants et gagnantes remportent une bourse de 5000 $ et leur prix sera souligné sur la page Instagram de la SOCAN, du 12 au 14 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !