•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, cette vidéo ne montre pas l'entourage de Trump célébrer l'assaut du Capitole

Elle a été tournée avant le discours du président Trump invitant ses partisans à marcher au Capitole.

C'est une femme souriante qui danse.

Capture d'écran de la vidéo qui circule, montrant Kimberly Guilfoyle, conjointe de Donald Trump fils.

Photo :  Capture d’écran - Facebook

Une vidéo virale montre supposément Donald Trump fils célébrant la prise d'assaut du Capitole, mercredi dernier. Toutefois, elle a été tournée plus d'une heure avant le début des affrontements entre la police du Capitole et des partisans de Trump cherchant à empêcher la validation du résultat de l'élection de 2020.

Beaucoup d'internautes ont été choqués de voir la vidéo, qui semble montrer l'entourage du président sortant, Donald Trump, en train de célébrer l'assaut du Capitole à Washington, mercredi dernier.

Dans la vidéo en question, diffusée sur le compte Facebook de Donald Trump fils, on voit en effet que l'ambiance semble être à la fête. La compagne du fils du président, Kimberly Guilfoyle, danse alors que passe la chanson Gloria, de la chanteuse Laura Branigan. On peut voir aussi le président sortant fixer des écrans qui montrent une foule de ses partisans.

Un tweet, vu plus de 1,6 million de fois (Nouvelle fenêtre), affirme que Trump, sa famille et son entourage regardent l'émeute au Capitole.

Dans une autre version publiée sur Facebook et envoyée plusieurs fois aux Décrypteurs, un politicien de la Guyane affirme qu'il s'agit de Trump et son équipe en train de regarder leur plan se dérouler au Capitole.

Or, comme le fait remarquer Newsweek, cette vidéo a été tournée une heure avant (Nouvelle fenêtre) que ne débute la prise d'assaut du Capitole.

La séquence a eu lieu dans les coulisses du discours du président Trump, qui a eu lieu vers midi, dans le parc de l'Ellipse, non loin de la Maison-Blanche. La chanson Gloria passait d'ailleurs tout juste avant que Trump monte sur le podium. Les premiers affrontements entre les insurgés et la police du Capitole ont eu lieu peu après 13 h.

Il est vrai, par contre, que le discours du président a été interprété par certains comme une incitation à la violence. Dans celui-ci, M. Trump affirmait qu'il fallait se battre, qu'il fallait démontrer de la force et invitait ses sympathisants à marcher jusqu'au Capitole. Il a affirmé faussement qu'il se retrouverait à leurs côtés.

Lundi matin, une seconde procédure de destitution visant M. Trump a été déposée à la Chambre des représentants, citant entre autres le discours comme preuve que le président avait incité à l'insurrection.

Decrypteurs. Marie-Pier Élie, Jeff Yates, Nicholas De Rosa et Alexis De Lancer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !