•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le maire de Toronto veut un confinement plus strict

La maire John Tory en conférence de presse.

La maire de Toronto, John Tory, réclamer plus de restrictions pour freiner la pandémie.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Le maire de Toronto, John Tory, presse le gouvernement Ford d'imposer des restrictions strictes comme au printemps, pour freiner la propagation de la COVID-19.

Selon lui, la province devrait agir le plus rapidement possible.

Ce serait mieux aujourd'hui que demain, a-t-il affirmé en entrevue à CP24 lundi matin. Le fardeau s'alourdit pour les hôpitaux avec chaque jour qui passe.

Or, le Cabinet de Doug Ford doit se réunir lundi, mais le premier ministre ne devrait pas annoncer de nouvelles mesures avant mardi, alors que le gouvernement dévoilera de nouvelles projections de modélisation.

Selon ces projections que M. Ford a qualifiées d'épeurantes, l'Ontario pourrait avoir jusqu'à 6000 nouveaux cas par jour et 1000 patients aux soins intensifs en février, si rien n'est fait, indiquent des sources de CBC.

Tous les lits aux soins intensifs dans les hôpitaux seraient alors occupés, soutiennent ces mêmes sources.

L'Ontario a recensé 3945 nouveaux cas de coronavirus, dimanche, et un nombre record de 1483 hospitalisations, y compris 388 patients aux soins intensifs.

Plus de restrictions?

Le confinement imposé par le gouvernement Ford le 26 décembre demeure en vigueur dans le Sud de l'Ontario. Toutefois, le maire Tory souhaiterait que la province aille plus loin en fermant plus d'établissements comme au printemps, tels que les banques, en plus des grandes surfaces.

Il faut revenir [au confinement] du printemps, a-t-il dit à CP24. Au printemps, peut-être que les gens avaient plus peur et qu'ils restaient à la maison.

En mars dernier, les garderies et les aires de jeux dans les parcs, notamment, avaient aussi été fermées temporairement, et l'industrie de la construction avait été restreinte aux chantiers jugés essentiels.

La province a déjà annoncé que les écoles resteraient fermées dans le Sud de l'Ontario au moins jusqu'au 25 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !