•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’école en présentiel dès lundi dans le Nord de l'Ontario

Une bouteille de gel désinfectant dans une salle de classe.

Les enseignants seront responsables du respect des règles sanitaires. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Meredith Coulas a prévu plusieurs leçons pour les élèves qui retournent dans sa classe, mais la plus importante sera celle qui leur enseigne comment se protéger de la COVID-19.

Mme Coulas enseigne l'immersion française à Sudbury, en Ontario, et sa classe, qui comprend des élèves de la première à la troisième année, reprendra l'apprentissage en personne lundi. 

Elle prendra du temps pour réviser tous les protocoles de sécurité avec ses élèves. Ils reviennent en classe lundi et pour la première fois depuis décembre.

Je vais probablement essayer d'arriver à l'école un peu plus tôt, pour ma propre santé mentale, juste pour m'assurer que ma classe est bien préparée, a déclaré Mme Coulas. Je vais revoir tous mes protocoles de sécurité, mais je vais aussi passer quelques minutes en classe, ou peut-être plus que quelques minutes, faire de la révision avec les enfants. ...certains enfants n'ont probablement pas quitté leur maison ou leur appartement au cours des trois dernières semaines.

Le gouvernement provincial a annoncé jeudi que les écoles du sud de l'Ontario ne retourneraient pas aux cours en personne lundi, comme c’était d’abord prévu, mais continueraient plutôt à assister aux cours à distance jusqu'au 25 janvier au moins.

Le Bureau de santé publique du Nord-Ouest a ajouté une exception à cette règle dimanche : les écoles de Fort Frances et de la région n'ouvriront pas leurs portes avant le 22 janvier.

L'apprentissage en classe reprendra lundi dans la moitié nord de la province, où les taux de positivité pour le nouveau coronavirus sont comparativement faibles.

Mme Coulas a déclaré qu'elle s'attendait à ce que sa classe soit plus petite qu'en décembre, car les parents sont de plus en plus prudents face à l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans la région de Sudbury. Le service de santé publique local a signalé 19 cas supplémentaires samedi, pour un total de 64 cas actifs.

Tout le monde n'est pas à l'aise d’y retourner, selon Mme Coulas. Il y a beaucoup de gens que je connais qui sont très inquiets.

Leonard Grey, qui enseigne dans une école du conseil scolaire public anglophone Near North District School Board, près de Huntsville, en Ontario, est de retour en classe depuis mercredi. Il enseigne l'éducation spécialisée, qui a été autorisée à reprendre en présentiel plus tôt dans les régions du nord de la province.

M. Grey a déclaré qu'il s'attendait à ce que son école revienne en douceur au système de cohorte qu'elle utilise depuis septembre, lorsque les cours réguliers reprendront lundi. Il a déclaré que le plus grand défi sera de rappeler aux enfants qu'ils doivent maintenir une distance physique à tout moment.

Les enfants, surtout les plus jeunes, aiment être ensemble, a déclaré M. Grey. Les enfants sont habitués à un contact physique étroit, qu'ils jouent dans la cour ou sur un équipement. C'est vraiment étrange de fonctionner selon ces règles pour les enfants.

M. Grey a déclaré que son plus grand défi en tant qu'enseignant a été de trouver des moyens de transformer les travaux de groupe en projets individuels.

Les leçons sur la préparation de repas simples, par exemple, sont maintenant radicalement différentes. Il doit maintenant distribuer les ingrédients et les ustensiles individuellement plutôt que de permettre aux élèves de partager le matériel comme ils le faisaient auparavant.

Le Near North District School Board chevauche différentes unités de santé publique. L'unité de santé publique du district de North Bay Parry Sound a rapporté vendredi 23 cas actifs de COVID-19 dans la région. L'unité sanitaire voisine de Simcoe-Muskoka, qui comprend la région de Huntsville, a signalé 1164 cas locaux actifs ce jour-là.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !