•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des travailleurs à domicile peuvent désormais bénéficier du vaccin contre la COVID-19

La province annonce qu'environ 3000 doses de vaccin seront livrées à Brandon le 18 janvier.

Une infirmière vaccine un homme contre la COVID-19.

Samedi, 851 personnes ont reçu leur première dose du vaccin contre la COVID-19. Au total, 9498 doses ont été administrées à ce jour.

Photo : Reuters / Benoit Tessier

Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba a élargi les critères d'admissibilité à la vaccination contre la COVID-19 et compte désormais inclure certains travailleurs à domicile. Des plans ont été exposés pour établir un site dédié à la vaccination à Brandon.

Les travailleurs à domicile admissibles doivent être employés par un centre de santé régional, une entreprise qui a un contrat avec un centre pour fournir des soins à domicile ou être employés par une famille ou un particulier pour fournir des soins à domicile, selon un communiqué de presse de la province publié dimanche.

Les personnes éligibles doivent également être nées au plus tard le 31 décembre 1960.

Samedi, 851 personnes supplémentaires ont reçu la première dose du vaccin, selon la province.

À ce jour, le Manitoba a reçu un total de 22 230 doses du vaccin Pfizer-BioNTech, ce qui comprend environ 7020 doses livrées en début de semaine.

La province affirme que les 12500 doses restantes de ce vaccin seront utilisées pour les rendez-vous pour la première et la deuxième dose de vaccination au site de vaccination de Winnipeg cette semaine.

La province prévoit l'arrivée de 9360 doses supplémentaires la semaine prochaine, et un tiers d'entre elles - environ 3100  - seront destinées à Brandon pour le lancement du site de vaccination au Centre Keystone le 18 janvier.

En outre, le Manitoba a reçu 7300 doses du vaccin Moderna et 5300 ont été allouées aux Premières Nations. 

Selon la province, les doses restantes du vaccin Moderna seront distribuées aux personnes vivant dans des foyers de soins personnels à partir de lundi.

Certains premiers intervenants admissibles

Samedi, la province a élargi les critères d'éligibilité pour inclure les premiers intervenants nés le ou avant le 31 décembre 1975.

Cela comprend les ambulanciers, les intervenants médicaux d'urgence, les infirmières et les inhalothérapeutes qui assurent des services d'intervention d'urgence et ceux qui travaillent dans le domaine du transport des patients par voie terrestre et aérienne.

L'annonce a été faite le lendemain du jour où le maire de Winnipeg, Brian Bowman, a déclaré qu'il souhaitait que l'on précise quand les ambulanciers et autres travailleurs essentiels de première ligne seraient autorisés à prendre rendez-vous pour recevoir leur première dose de vaccin.

Avec les informations de CBC

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !