•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une artiste de Victoria met en place une ligne téléphonique de sons apaisants

Kathryn Calder devant un piano.

L'artiste Kathryn Calder est à l'origine de la ligne téléphonique « 2 BE CALM ».

Photo : @kathryncalder/Twitter

Radio-Canada

Une artiste et musicienne basée à Victoria, en Colombie-Britannique, a créé une ligne téléphonique de sons apaisants pour calmer le stress lié à la pandémie.

D'ici au mois de juillet, n'importe qui à travers le Canada peut appeler le numéro sans frais 1-877-2BE-CALM et se connecter à une grande variété de sons apaisants.

Ceux-ci comprennent des rires d'enfants, des sons de la nature de la Colombie-Britannique et de la poésie anglophone et francophone.

Kathryn Calder, artiste en résidence de Victoria et membre du groupe The New Pornographers, a d'abord été inspirée par le célèbre mantra de Bonnie Henry, la médecin hygiéniste en chef de la province, qui, depuis le début de la pandémie, demande aux Britanno-Colombiens de rester calmes.

Avec sa collaboratrice Emily Hamel, Mme Calder a eu l'idée d'une ligne directe avec différents types de sons apaisants parmi lesquels les appelants pourraient choisir.

Les temps sont difficiles et nous voulions faire quelque chose de stimulant et de positif, dit-elle.

Je suis une artiste et je crois au pouvoir de l'art pour que les gens se sentent mieux dans les moments difficiles [...] Je crois en ce projet et j'espère que les gens en tireront quelque chose et j'espère que cela apportera de la joie.

Certains des sons sont particuliers à la côte ouest, comme le chant des orques résidant du Nord ou une histoire racontée par l'artiste autochtone en résidence de la ville de Victoria, Dylan Thomas.

Bien que le projet se termine en juillet 2021, le contenu sera actualisé au cours des prochains mois pour présenter des œuvres d'artistes de différents domaines.

La ligne directe est gratuite partout au Canada. Les services sont payés par TELUS.

Avec les informations de All Points West

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !