•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : jusqu'à 1000 patients prévus aux soins intensifs en février en Ontario

Une infirmière portant masque et visière prend les signes vitaux d'un patient dans un lit d'hôpital.

Le nombre d'hospitalisations en Ontario atteint des records.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Tous les lits aux soins intensifs dans les hôpitaux en Ontario seront occupés d'ici le début février, si rien n'est fait, selon des projections de modélisation que le gouvernement Ford doit dévoiler mardi, indiquent plusieurs sources de CBC.

Doug Ford prévenait vendredi que les projections étaient épeurantes, mais ne compte pas annoncer de nouvelles mesures sanitaires avant mardi, après la présentation des nouvelles projections de modélisation par le Groupe pour le consensus en matière de modélisation et de conseils scientifiques de l’Ontario.

Plusieurs sources ont confié à CBC News que le gouvernement ontarien dévoilera aussi les résultats de sondages menés auprès de la population ainsi que des données cellulaires qui démontrent qu'une proportion élevée d'Ontariens ne respectaient pas les consignes sanitaires et/ou s'étaient déplacées en grand nombre juste avant Noël.

Les projections, qui montrent aussi que la province devrait atteindre les 6000 cas quotidiens avant la fin du mois de janvier, ne diffèrent pas grandement de celles dévoilées le 21 décembre dernier, selon deux sources qui les ont consultées. Ces modèles prédisaient que le nombre de décès quotidiens risquait de doubler d’ici la mi-janvier, ce qui est déjà arrivé.

Radio-Canada a par ailleurs été en mesure de confirmer qu'un couvre-feu semblable à celui du Québec, et la fermeture d'un plus grand nombre de commerces non essentiels sont des options toujours à l'étude par le gouvernement, mais qu'aucune décision n'a été prise durant le week-end.

Le Cabinet doit se réunir lundi pour trancher, avant l'annonce de mardi. L’Ontario est en eaux troubles et le système de santé est sur le point d'être débordé, disait Doug Ford dans une vidéo publiée dimanche.

Non-respect des règles

Les données que s'apprêtent à dévoiler la province sur les déplacements des Ontariens avant et durant les Fêtes pourraient soulever des questions sur la décision du gouvernement Ford d'attendre au 26 décembre pour imposer un confinement panprovincial.

Au cours des deux semaines qui ont précédé Noël, le taux de croissance moyen du virus en Ontario était de 2 %, mais celui-ci a bondi à 3,4 % au courant des deux dernières semaines. À ce rythme, l'Ontario franchira la barre des 6000 cas par jour avant la fin janvier.

Les modélisations de la mi-décembre prévoyaient 400 patients en soins intensifs d'ici la mi-janvier si l'augmentation des cas suivait un taux de croissance de 3 %. Ce plafond a été atteint samedi, selon les dernières statistiques du Service ontarien des soins aux malades en phase critique, l'agence qui coordonne ces soins dans la province.

Selon des sources de CBC News, les nouvelles modélisations présentées mardi projettent le double d'ici le début du mois de février, soit près de 800 patients aux soins intensifs si la croissance actuelle de 3 % demeure inchangée, et près de 1000 patients en soins intensifs si le taux de croissance quotidien bondit à 5 %.

La province dévoilera aussi des projections sur le nouveau variant du coronavirus qui démontrent, d'après des données sur sa propagation actuelle au Royaume-Uni, que le nombre total de nouveaux cas quotidiens pourrait doubler tous les 10 à 15 jours d'ici six semaines en Ontario.

Le Dr Troy Day, qui a communiqué à Radio-Canada des détails sur ces projections, décrit la situation comme alarmante. Il est membre de la Table de consensus de modélisation de l'Ontario.

Avec les informations de Mike Crawley de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !