•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré les défis, la vaccination contre la COVID-19 se déroule bien en Saskatchewan

Une dame est vaccinée dans une résidence pour personnes âgées.

Le Dr Suresh Tikoo pense que la distribution des vaccins dans la province sera plus simplifiée, car les doses du projet pilote ont maintenant été distribuées et d'autres vaccins arrivent.

Photo : Reuters / PASCAL ROSSIGNOL

Radio-Canada

Bien que le taux de vaccination ait semblé progresser lentement au départ dans la province, plusieurs facteurs ont contribué à cette situation, selon un expert en vaccins.

Le Dr Suresh Tikoo, directeur de vaccinologie à l’École de la santé publique de l’Université de la Saskatchewan, a déclaré que malgré les obstacles initiaux, le taux de vaccination dans la province n'était pas si mauvais.

C'est le plus grand programme de vaccination jamais organisé par un pays, une province, a déclaré M. Tikoo.

Il y a des obstacles logistiques en Saskatchewan. Par exemple, une grande partie de la population vit dans de petites villes et des régions éloignées, donc ces obstacles logistiques doivent être retirés.

Il a ajouté que le programme a également débuté pendant les vacances de fin d'année, alors qu'il n'y avait peut-être pas assez de personnes qui administraient ou recevaient le vaccin. 

Bien sûr, les exigences de stockage bien documentées du vaccin Pfizer-BioNTech ont également créé un défi, affirme le médecin.

M. Tikoo a fait remarquer que le gouvernement fédéral a conseillé à la province de conserver certains des premiers vaccins Pfizer-BioNTech pour les redistribuer à une date ultérieure.

Au moment de la mise à jour de samedi, 6964 doses du vaccin pour la COVID-19 avaient été administrées:

  • 2 069 doses de vaccin Pfizer-BioNTech dans le cadre du projet pilote de Regina.
  • 788 secondes doses de vaccin Pfizer-BioNTech dans le cadre du projet pilote de Regina.
  • 2681 doses de vaccin Pfizer-BioNTech à Saskatoon.
  • 482 doses de vaccin Moderna dans l'extrême nord-ouest.
  • 65 doses de vaccin Moderna dans le centre-nord.
  • 493 doses de vaccin Moderna dans l'extrême nord-est.

Nous pouvons utiliser les doses qui arrivent en Saskatchewan

Le ministre de la Santé, Paul Merriman, a été amené à plusieurs reprises la semaine dernière à se pencher sur le déploiement de la vaccination dans la province et a clarifié son message vendredi. 

Je n'essayais pas de blâmer le gouvernement fédéral, je ne faisais que répéter ce qu'il nous a dit de faire, de retenir la deuxième dose [pour le projet pilote], a-t-il déclaré.

Maintenant que nous sommes plus à l'aise avec le processus de distribution et ce que nous faisons avec les vaccins, nous pensons que nous pouvons utiliser les doses qui arrivent en Saskatchewan.

Le ministre a ajouté que lorsque la première série de vaccins Pfizer-BioNTech est arrivée, il n'y avait pas de confirmation concrète quant à la date d'arrivée des prochaines doses.

M. Merriman a déclaré que la province a maintenant distribué une deuxième série de vaccins au personnel de Regina, une étape marquante, selon lui.

M. Tikoo a félicité la province d'avoir suivi les conseils du gouvernement fédéral et d'avoir retenu ces deuxièmes doses pour le projet pilote. 

Lorsqu'on lui a demandé si l'objectif de la province est de vacciner la population d'ici l'automne, M. Tikoo a répondu que c'est aux fabricants des vaccins de s'assurer de ne pas interrompre l’approvisionnement afin de permettre à la province d'atteindre ses objectifs de vaccination. 

Avec les informations de Bryan Eneas

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !