•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Winnipeg lève l’interdiction de stationnement dans les rues résidentielles

Des voitures stationnées dans une rue enneigée en soirée.

La Ville rappelle aux résidents que des panneaux temporaires de stationner seront installés dans les secteurs où ses équipes compléteront les opérations de déneigement.

Photo : Radio-Canada / Darren Bernhardt

Radio-Canada

L’interdiction de stationnement dans les rues résidentielles à Winnipeg est levée samedi soir après d’intenses opérations de déneigement, selon un communiqué de presse de la Ville.

L'interdiction de stationner dans les rues résidentielles est entré en vigueur jeudi 7 janvier, à 7 h jusqu'à samedi soir.

Bien que certaines rues résidentielles soient déneigées et sablées, d’autres opérations pourraient être encore nécessaires.

La ville indique que des équipes reviendront dans les prochains jours pour répondre aux besoins de déneigement en suspens.

Par conséquent, les résidents sont priés de surveiller les panneaux d’interdiction de stationner qui pourraient être installés temporairement.

Les automobilistes qui contreviendraient aux exigences des panneaux s'exposeront à des sanctions puis au remorquage de leur véhicule.

La Ville rappelle aussi à la population que malgré la levée de cette interdiction particulière de stationnement dans les rues résidentielles, l'interdiction annuelle de stationnement sur les routes enneigées tous les jours de 2 h à 7 h jusqu'au 1er mars est toujours en vigueur.

Pour plus d'informations sur les interdictions de stationnement en hiver, ou pour vous inscrire aux notifications d'interdiction de stationnement, aux conseils de sécurité routière en hiver et aux activités de déneigement et de lutte contre le verglas, visitez le site web de la Ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !