•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un détenu du Pénitencier de la Saskatchewan meurt de la COVID-19

Quatre détenus fédéraux sont morts au Canada depuis le début de la pandémie, selon le Service correctionnel du Canada

Vue d’un centre carcéral au travers des grilles de sécurité qui l’entourent.

Un détenu du pénitencier de la Saskatchewan est mort de la COVID-19, marquant ainsi le premier décès dû au virus dans cet établissement fédéral.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Un détenu du pénitencier de Saskatchewan à Prince Albert est mort à la suite de complications liées au COVID-19, selon un communiqué de presse du Service correctionnel du Canada.

L'homme est décédé vendredi dans un hôpital extérieur. Ses proches ont été informés du décès, a déclaré le Service correctionnel du Canada (SCC) dans un communiqué de presse, et l'agence fédérale a présenté ses condoléances.

Comme dans tous les cas impliquant le décès d'un détenu, le SCC a notifié le coroner qui examinera les circonstances du décès, a déclaré l'agence.

Le décès est le premier signalé dans l'établissement en raison de la COVID-19, mais les détenus et leurs avocats ont exprimé des inquiétudes quant à la façon dont le gouvernement fédéral a traité la maladie dans l'établissement ces dernières semaines.

Dans le communiqué de presse de samedi, le SCC a déclaré qu'il dispose de services de santé et de professionnels médicaux spécialisés dans tous ses établissements, et a ajouté qu'il travaille également en étroite collaboration avec les agences de santé locales pour fournir des soins complets et prévenir la propagation du virus.

En date de jeudi, 244 des 2536 détenus de l'établissement ont contracté le virus, 175 cas étant guéris et 69 considérés comme actifs.  

Avec les informations de CBC

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !