•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le compte Twitter d’Alexis Cossette-Trudel est suspendu

Alexis Cossette-Trudel en chemise.

Alexis Cossette-Trudel a annoncé dans un courriel à ses abonnés que Twitter l'avait exclu de sa plateforme.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Twitter a suspendu le compte du Québécois Alexis Cossette-Trudel, adepte du mouvement américain d’extrême droite QAnon connu pour son engagement antimasque.

M. Cossette-Trudel en a fait l'annonce vendredi à ses abonnés. Prière de faire passer le message, leur a-t-il écrit, les invitant à le retrouver sur d'autres réseaux sociaux où il n'a pas encore été bloqué.

Dans son message adressé à Alexis Cossette-Trudel, Twitter indique que ce dernier a enfreint les règles relatives à la manipulation de la plateforme et aux pourriels [spam].

En octobre dernier, Facebook avait déjà sévi contre Alexis Cossette-Trudel en bannissant les pages liées à Radio-Québec, un des plus importants réseaux québécois liés à la mouvance conspirationniste QAnon, qui comptait alors 77 000 abonnés.

Une semaine plus tard, YouTube annonçait la fermeture de la chaîne Radio-Québec, invoquant la raison selon laquelle, à plusieurs reprises, la chaîne avait enfreint les politiques en relation avec la COVID-19.

Cette chaîne comptait 124 000 abonnés.

Des proches de Trump bannis par Twitter

Twitter a aussi supprimé vendredi les comptes du président américain Donald Trump ainsi que ceux de personnalités américaines proches de lui, comme Michael Flynn et Sidney Powell, qui sont connues pour avoir promu la théorie du complot du groupe d’extrême droite QAnon.

Nous avons clairement indiqué que nous prendrons des mesures répressives sévères contre les comportements susceptibles de provoquer des dommages hors de notre réseau, a déclaré un porte-parole de Twitter à NBC.

Le réseau social a pris la décision de suspendre définitivement les comptes uniquement voués au partage de contenus liés à QAnon.

Selon NBC, Michael Flynn et Sidney Powell ont rencontré le président américain à la Maison-Blanche ces dernières semaines relativement aux efforts visant à annuler les résultats de l'élection présidentielle.

L'ex-conseiller à la Sécurité nationale Michael Flynn a été gracié par le président Trump à quelques semaines de la fin de son mandat. M. Flynn était accusé d’avoir menti au Federal Bureau of Investigation (FBI) lors de l’enquête sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle de 2016.

Donald Trump plaisante avec Michael Flynn lors d'un rassemblement à Grand Junction, au Colorado, en octobre 2016.

Donald Trump plaisante avec Michael Flynn lors d'un rassemblement à Grand Junction, au Colorado, en octobre 2016.

Photo : Getty Images / George Frey

Par ailleurs, le réseau social a annoncé qu’il a supprimé le compte de Ron Watkins, l'administrateur du site web 8kun (auparavant 8chan), qui héberge des messages de QAnon.

Selon NBC, M. Watkins et Mme Powell ont diffusé ces dernières semaines de fausses informations sur l’entreprise Dominion Voting Sytems et son rôle dans les élections américaines. Sidney Powell a été poursuivie vendredi par Dominion Voting Systems pour 1,3 milliard de dollars.

Avec les informations de NBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !