•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme grièvement blessé après une poursuite policière et une prise d'otage à Gatineau

Un véhicule accidenté, un véhicule de patrouille et une ambulance à l'arrière au coin de deux rues.

Une opération policière concernant au moins deux véhicules a forcé la fermeture de l'intersection des boulevards Maloney et Gréber à Gatineau.

Photo : S.B.

Radio-Canada

Un conducteur de 37 ans a été atteint par balle après avoir fui les policiers, causé une collision et pris la passagère de son véhicule en otage vendredi après-midi à Gatineau. Il a été transporté à l'hôpital.

Les derniers détails obtenus par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), maintenant responsable du dossier, laissent entendre qu'une poursuite policière aurait été engagée avec un véhicule fuyard vers 15 h au coin des boulevards Maloney et Gréber dans le secteur Gatineau.

Vendredi, le BEI indiquait qu'on craignait pour la vie de l'homme de 37 ans. Il a indiqué samedi qu'il était toujours aux soins intensifs.

Alors que l'état de la passagère était inconnu jusqu'à samedi matin, le BEI a indiqué dans un communiqué qu'elle était hors de danger.

Le véhicule fuyard aurait, lors de la poursuite, brûlé un feu rouge. Les policiers, qui se seraient trouvés dans un quartier achalandé, auraient abandonné la poursuite, peut-on lire dans le communiqué du BEI.

Le véhicule fuyard se serait ensuite arrêté à la suite d'une collision. Lorsque les policiers auraient rejoint le véhicule, l’homme, armé d’un couteau, aurait alors pris la passagère en otage. Les policiers auraient alors utilisé leur arme de service. Le civil aurait été atteint.

L'avant d'une Hyundai noir dont la porte est en mauvais état et dont la lumière avant du côté conducteur a été arrachée dans l'impact.

La voiture accidentée impliquée dans la poursuite policière.

Photo : Radio-Canada

Selon un communiqué du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), d'autres personnes ont été transportées dans un centre hospitalier, victimes de chocs nerveux.

Aucun policier n'a été blessé lors de l'intervention. L'événement est terminé et il n'y a aucune menace pour la population. Toutefois, le périmètre doit être maintenu aux fins d'enquête, ajoute le corps policier.

Opération policière du SPVG à Gatineau

Les policiers sont intervenus à la suite d'une collision survenue entre deux véhicules civils à l'intersection des boulevards Maloney et Gréber.

Photo : S.B.

Les enquêteurs y sont restés jusqu'à 8 h 45 samedi matin.

À leur départ, la circulation a pu reprendre dans les deux directions entre la rue de l’Alliance et le boulevard Gréber sur le boulevard Maloney, de même que sur le boulevard Gréber entre la rue de la Savane et le boulevard de la Gappe.

Le BEI responsable de l'enquête

L'enquête du BEI permettra notamment de déterminer si les informations obtenues sont exactes. Ce sont huit enquêteurs qui seront responsables de mener cette enquête.

La Sûreté du Québec s'implique également à titre de corps policier de soutien, conformément au règlement du BEI. Un technicien en identité judiciaire et un expert en reconstitution de collision de la SQ seront affectés à l'enquête.

Une voiture du Service de police de Gatineau bloque le passage aux automobilistes. Des cônes et des rubans ont aussi été installés.

L'opération est terminée, mais l'intersection reste bloquée pour le moment.

Photo : Radio-Canada

Le BEI est mandaté lorsqu’une personne autre qu’un policier en service décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.

Dans ces situations, le BEI est saisi de l’affaire par souci de transparence et d'impartialité.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui sur son site web (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !