•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vaccin contre la COVID-19 arrive dans la région de la baie James

Gertrude Johnstone se fait vacciner.

Gertrude Johnstone, mère, grand-mère, arrière-grand-mère et membre active de la Première Nation de Moose Cree a reçu vendredi sa première dose du vaccin Moderna contre la COVID-19.

Photo : Weeneebayko Area Health Authority

Radio-Canada

Les communautés autochtones de la côte ouest de la baie James ont reçu une première livraison du vaccin de Moderna. De plus, la Première Nation de Fort Albany prolonge son confinement en raison d’un second cas de COVID-19 dans la région.

La Weeneebayko Area Health Authority, qui dessert les communautés autochtones de ce secteur, a commencé la vaccination vendredi après-midi.

Les forces armées canadiennes seront déployées en renfort dans la région jusqu’au 11 janvier au minimum, a d’ailleurs assuré Justin Trudeau en point de presse vendredi.

Fort Albany, l'hiver.

La Première Nation de Fort Albany, sur la côte de la baie James, prolonge son confinement.

Photo : Radio-Canada/Claude Gagnon

Dans le Nord-Ouest, des membres des communautés autochtones ont reçu leur vaccin jeudi.

Le vaccin de Pfizer-BioNTech, lui, a été livré une seule fois dans le Nord de l'Ontario : l'hôpital de Thunder Bay a reçu une livraison en décembre.

Un hôpital pendant l'hiver.

Seul le Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay a reçu des doses du vaccin Pfizer-BioNTech à la fin décembre.

Photo : CBC/Nicole Ireland

Les bureaux de santé publique régionaux ont peu de détails à partager pour l'instant concernant leurs plans pour la vaccination du grand public.

Dans un courriel, Santé publique Algoma indique ne pas avoir d’échéancier à ce moment-ci.

Le bureau de santé assure travailler de près avec les hôpitaux, les centres de soins de longue durée et les pharmacies pour que la distribution du vaccin se fasse facilement lorsque la région en recevra.

En conférence de presse vendredi, le premier ministre Doug Ford a renvoyé la balle au fédéral.

Il assure que lorsque la province aura davantage de vaccins, ils seront en route vers le Nord.

Le gouvernement ontarien a annoncé jeudi que le Nord de l’Ontario sera en confinement pour deux semaines de plus, jusqu’au 23 janvier.

Nouveau sommet dans la région du Bureau de santé Porcupine

Le Bureau de santé Porcupine a rapporté un total de 11 nouveaux cas de COVID-19 mardi, dont 7 dans le secteur de Timmins.

Deux cas se sont ajoutés à l’éclosion au foyer Extendicare de Kapuskasing.

Le BSP n’avait jamais signalé auparavant plus de 6 cas lors d’une même journée.

La situation est également préoccupante dans plusieurs autres communautés du Nord-Est, alors qu’il y a 154 cas actifs dans l’ensemble de la région.

Le maire du Grand Sudbury, Brian Bigger, demande à ses concitoyens de redoubler de vigilance à la lumière des chiffres des derniers jours.

Santé publique Sudbury et districts a recensé 48 nouveaux cas depuis le début de l’année, dont 8 de plus vendredi.

Il y a également eu 8 nouveaux cas recensé par Santé publique Algoma

La circonscription sanitaire d’Algoma a dépassé celle de Thunder Bay au premier rang pour le nombre de cas actifs, une position que cette dernière occupait depuis plusieurs semaines.

Le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound a signalé vendredi 1 seul nouveau cas.

Cette circonscription a vu une hausse soudaine des cas dans les derniers jours et compte présentement 23 cas actifs, dont 14 dans la région de Nipissing.

Dans un communiqué, le Groupe de contrôle des urgences du Nipissing Ouest demande aux résidents de prendre au sérieux les mesures de sécurité puisque des cas de la COVID-19 ont été confirmés positifs ici à Nipissing Ouest.

Les Services de santé du Timiskaming n’ont pas annoncé de nouveaux cas pour une 2e journée de suite.

Accalmie dans le Nord-Ouest

Après avoir atteint une nouvelle marque avec 14 cas mercredi, le Bureau de santé du Nord-Ouest (BSNO) a recensé un seul nouveau cas vendredi.

Il y a 22 cas actifs dans le secteur de Kenora et 14 dans le district de Rainy River.

Le BSNO indique par ailleurs que le risque de transmission est particulièrement élevé dans ces communautés.

De son côté, le Bureau de santé du district de Thunder Bay fait état de 5 nouveaux cas et de 10 guérisons.

Un des cas est relié au foyer de soins de longue durée Southbridge Roseview, qui a été fortement critiqué par la province pour sa gestion d’une éclosion qui perdure depuis près de 2 mois.

Il y a 85 cas actifs de COVID-19 dans le Nord-Ouest de l’Ontario.

Avec des informations de Zacharie Routhier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !