•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump a incité aux violences du Capitole, selon Trudeau

Gros plan de Justin Trudeau.

Le premier ministre Justin Trudeau

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Justin Trudeau dit être choqué par l'« attaque contre la démocratie » américaine perpétrée par des émeutiers violents qui ont été encouragés, d'après lui, par le président sortant et d'autres politiciens à Washington.

Je pense qu'on a tous vu ce que le président a dit, on a tous vu les scènes horrifiantes d'une foule violente qui voulait renverser les institutions démocratiques aux États-Unis, a déclaré Justin Trudeau en point de presse, vendredi, devant sa résidence à Ottawa.

On a tous été choqués de voir des extrémistes incités par le président [Trump] agir avec autant de violence pour saccager le Capitole à Washington.

Justin Trudeau

Il a souligné que les mots utilisés par les dirigeants politiques avaient un impact direct sur le comportement des individus, ajoutant que tout le monde avait entendu ce que le président sortant avait dit avant que les événements horribles ne se déroulent.

Selon M. Trudeau, ces événements rappellent à quel point il ne faut pas tenir la démocratie pour acquise.

Nous savons que, même si nous regardons avec une extrême inquiétude tout ce qui se passe aux États-Unis ces derniers jours, nous ne sommes pas à l’abri de cela au Canada, a-t-il également affirmé.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Protéger et défendre la démocratie

Selon Justin Trudeau, les Canadiens et leurs élus ont la responsabilité partagée de protéger et de défendre la démocratie.

Les choix que nous faisons en tant que dirigeants, en tant que politiciens, ont des conséquences. Ce que nous choisissons de dire, ce que nous choisissons de ne pas dire, comment nous choisissons de le dire : cela a un impact sur les Canadiens.

M. Trudeau a indiqué avoir discuté de la question lors de son appel, jeudi, avec les premiers ministres des provinces et des territoires, en leur rappelant que, malgré ses forces, la démocratie demande du travail pour être soutenue.

Il a vanté les mérites d’un système politique où le parti qui perd une élection concède gracieusement la victoire à l’opposant et où les adversaires travaillent ensemble pour le bien commun. Nous avons cela au Canada, parce que les Canadiens le rendent possible, a-t-il dit.

Les Canadiens s’attendent à ce que leurs dirigeants politiques protègent notre précieuse démocratie par la façon dont nous nous conduisons., a-t-il ajouté.

La démocratie canadienne n’est pas le fruit du hasard et ne se poursuivra pas sans effort.

Justin Trudeau

Combattre la haine et la violence

Lors de son point de presse vendredi, Justin Trudeau a été interrogé à propos d'un éventuel ajout du groupe d’extrême droite Proud Boys à la liste des entités terroristes, comme l’a demandé jeudi le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh.

Le premier ministre a fait savoir que les décisions par rapport au listage de groupes terroristes se font en coordination avec nos agences de sécurité.

On prend ça au sérieux et on va continuer à faire ce qu’on peut pour se battre contre la haine et la violence, a-t-il ajouté.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !