•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaleur et COVID-19, les centres de ski font face à de nombreux défis

Le remonte-pente du centre de ski Table Mountain, dans la région des Battlefords, en Saskatchewan.

Le centre de ski Table Mountain n'ouvre que ce vendredi, mais déjà la direction prévoit une perte de la moitié des revenus annuels habituels. (archives)

Photo : CBC / Eric Anderson

Radio-Canada

Avec les températures élevées et les mesures de prévention pour la COVID-19, ce ne sont pas les défis qui manquent pour les différents centres de ski de la Saskatchewan. Malgré tout, la plupart ont choisi de s’adapter et d’ouvrir leurs pistes aux skieurs et aux planchistes.

C’est notamment le cas du centre Table Mountain, dans la région des Battlefords, qui commencera sa saison vendredi.

Le directeur général, Lawrence Blouin, admet que la chaleur rend difficile la fabrication de neige artificielle. Il se fait toutefois rassurant : la plupart des pistes seront ouvertes.

Il y a quelques descentes qui ont encore besoin d’un peu de neige, mais le reste de la montagne est en très bon état, explique-t-il.

Évidemment, ici comme ailleurs, un protocole pour la COVID-19 a dû être mis en place.

Le port du masque sera obligatoire tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Des consignes de distanciation physique sont également appliquées.

Le chalet ne sera ouvert que pour la nourriture à emporter et l’utilisation des toilettes. Cela signifie que les visiteurs devront manger et se changer à l’extérieur ou dans leur voiture.

Avec un début de saison aussi tardif et la pandémie qui a cours, Lawrence Blouin prévoit que Table Mountain subira une baisse de 50 % à 60 % de ses revenus annuels.

On espère pouvoir équilibrer le budget, mais rien n’est sûr. On souhaite être capables de payer les employés, les diverses dépenses et les assurances tout en ne perdant pas d’argent. Mais si je suis honnête avec moi-même, je crois que nous terminerons l'année en déficit.

Table Mountain sera ouvert du vendredi au dimanche.

Des visiteurs empruntent les remontées mécanique au parc Mission Ridge à Fort Qu'Appelle, en Saskatchewan.

Bien que toutes les pistes ne soient pas ouvertes, le centre Mission Ridge a tout de même choisi d'ouvrir ses portes dès le mois de décembre. (archives)

Photo : Radio-Canada

Plus au sud, près de Regina, l’équipe de Mission Ridge Winter Park a, elle, choisi d’accueillir les gens dès le mois de décembre. Depuis, le centre est très occupé.

Anders Svenson, le gestionnaire des opérations, explique qu’il a fallu apprendre et s’ajuster très rapidement.

Je crois que nous sommes présentement beaucoup mieux outillés, explique-t-il. Nous connaissons les paramètres avec lesquels nous devons composer en ce qui concerne les différentes mesures et la limite de capacité.

Il ajoute que, dès que les températures baisseront, les canons à neige seront remis en fonction afin d’ouvrir encore davantage de pistes.

Les sportifs souhaitant profiter du centre doivent obligatoirement réserver en ligne leur laissez-passer de remonte-pente avant de se rendre sur place.

Du côté de Saskatoon, le centre Optimist Hill a également choisi d’ouvrir en décembre.

Quant à Ski Timber Ridge, au nord-ouest de Prince Albert, l’ouverture est prévue pour samedi.

En revanche, le Wapiti Valley, au nord de Melfort, a pris la décision de demeurer fermé pour la saison.

Le directeur général, Kyle McEwen, affirme qu’il a trouvé difficile d’annoncer la nouvelle aux employés.

Il explique que, sans avoir pu profiter de la manne des vacances des Fêtes, l’ouverture du centre coûterait trop cher. Les chiffres ne mentent pas, ajoute-t-il.

Malgré tout, il a bon espoir optimiste que le centre rouvrira lors des prochaines saisons.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !