•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un foyer en éclosion depuis novembre écorché par la province

L'affiche extérieure du centre de soins de longue durée est devant l'établissement sur un terrain gazonneux couvert de neige.

L'éclosion déclenchée le 17 novembre était toujours en vigueur le 8 janvier 2021.

Photo : Radio-Canada / Matthew Vis

Radio-Canada

Le foyer Southbridge Roseview de Thunder Bay, où 20 résidents ont perdu la vie des suites de la COVID-19, ignorait les mesures de contrôle des infections, selon un rapport du ministère des Soins de longue durée, publié jeudi.

La pénurie de personnel, l’incapacité à gérer les résidents errants et une adhérence incohérente aux procédures de prévention des infections ont probablement contribué à la propagation de la COVID-19, indique le rapport.

Un inspecteur du ministère a passé quatre jours au foyer au début du mois de décembre à la suite de multiples plaintes concernant les soins aux résidents, des résidents errants, le manque de personnel et le contrôle des infections.

Le rapport, terminé le 17 décembre dernier, confirme que tous ces problèmes sont bel et bien présents à l’établissement de santé.

L’éclosion de COVID-19 au centre Southbridge Roseview a été déclarée un mois plus tôt lorsqu’un membre du personnel reçoit un diagnostic positif à la COVID-19. Le nombre de cas a rapidement augmenté du côté des résidents et du personnel, menant aux décès de 20 personnes jusqu’à présent.

L’éclosion est toujours en cours.

Du personnel sans masque

L’inspecteur rapporte avoir observé des membres du personnel ne portant pas [l’équipement de protection personnel (EPI)] correctement, l’EPI n’étant pas porté dans les chambres des résidents, et le même EPI porté dans les chambres de plusieurs résidents.

La distanciation physique n’était pas toujours maintenue, ni le lavage des mains, rajoute-t-il.

Des entretiens avec des infirmières et préposées aux bénéficiaires révèlent également que plusieurs membres du personnel sentaient que leur charge de travail avait augmenté étant donné les protocoles additionnels. Ces dernières affirmaient aussi qu’il n’y avait pas assez d’employés pour suffisamment gérer les besoins des résidents dès le début de l’éclosion de COVID-19.

Dans le rapport, le foyer admet qu’il existe des enjeux quant à la qualité des soins aux résidents au début de l’éclosion et qu’une pénurie de personnel d’entretien [...] avait mené à des lacunes dans la propreté du foyer.

La province sévit

À la suite du rapport d’inspection, le ministère des Soins de longue durée a émis trois avis écrits de non-respect des exigences de la loi provinciale :

  • Southbridge ne s’est pas assuré que tous les employés participent à la mise en œuvre du programme de prévention et contrôle des infections ;
  • Le foyer n’a pas fourni suffisamment de soins de santé et d’appui personnel pour répondre aux besoins des résidents ;
  • Southbridge ne s’est pas assuré que le foyer, ses meubles et ses équipements aient été gardés en état sanitaire, et que tous les draps et vêtements des résidents n’étaient pas nettoyés de manière appropriée.

La province a également émis une ordonne de conformité, contraignant Southbridge à conserver des audits sur tous ses employés afin de s’assurer qu’ils suivent les protocoles sanitaires.

Une pancarte indiquant le nom du bâtiment devant lequel elle se trouve.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Les audits quotidiens doivent se poursuivent jusqu’à un minimum de conformité de 95 % sur 30 jours consécutifs.

Le foyer doit également fournir un plan d’action écrit pour s’assurer que le foyer demeure sanitaire et que les résidents reçoivent suffisamment de soins.

De l’appui médical de pointe, selon le foyer

Dans un courriel envoyé à CBC, la directrice générale de Southbridge Roseview, Joanna Lent, admet qu’au début de l’éclosion, les effectifs étaient un défi en raison d’employés tombant malade.

Des efforts de recrutement ont ajouté 55 nouvelles préposées aux bénéficiaires, et plus de 20 nouveaux employés temporaires, ajoute-t-elle.

Le foyer compte parmi les meilleurs soins médicaux dans la province désormais, dit-elle.

Le foyer suit une formation sur l’utilisation appropriée de l’équipement de protection et a embauché un spécialiste de prévention et contrôle des infections responsable de nos pratiques, qui est en poste depuis le 26 décembre, conclut-elle.

D'après les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !