•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pénitenciers pourraient recevoir une première livraison du vaccin Moderna vendredi

Une vue due tour de contrôle du pénitencier.

Stony Mountain, au Manitoba, est le pénitencier fédéral qui a eu le plus grand nombre de détenus déclarés positifs à la COVID-19 au pays.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

misLa distribution des doses du vaccin de Moderna dans les prisons canadiennes pourrait commencer dès vendredi, annonce Service correctionnel Canada dans un communiqué de presse émis jeudi. L’opération sera lancée au moment où la situation pandémique dans des milieux carcéraux préoccupent, à l’instar du pénitencier de Stony Mountain au Manitoba.

Au total, 600 détenus au pays seront vaccinés contre la COVID-19 lors de cette première tournée de distribution.

Tous les détenus plus âgés et médicalement vulnérables dans les pénitenciers seront vaccinés prochainement, précise SCC.

La décision découle d’une recommandation du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI). Le comité répertorie les résidents et le personnel de tous les milieux de vie partagés, y compris les établissements correctionnels , comme groupe prioritaire.

Dans les institutions correctionnelles, les gens sont vraiment coincés, rappelle la professeure agrégée en bioéthique et recherches de services en santé à l’Université de la Colombie-Britannique et à l’Université de Californie à San Francisco, Anita Ho.

Selon elle, les détenus ne peuvent pas toujours se distancer les uns des autres. Certains pénitenciers, comme celui de Stony Mountain au Manitoba, sont vieux et non pas de bonne ventilation, affirme Anita Ho.

Stony Mountain ravagé par la COVID-19

La façade d’un énorme bâtiment avec du gazon vert au sol.

Plus de 361 détenus ont contracté la maladie au pénitencier de Stony Mountain, à une dizaine de kilomètres au nord de Winnipeg.

Photo : CBC / Kelly Malone

Le pénitencier de Stony Mountain est en tête du classement avec le plus haut taux de détenus testés positifs à la COVID-19 parmi tous les établissements carcéraux du Canada.

Le 6 janvier, 16 cas actifs se trouvaient dans l’établissement, selon les données du site Internet de SCC.

Depuis le début de la pandémie, plus de 361 détenus ont contracté la maladie et un y a succombé.

Un total de 47 employés de Stony Mountain ont eu des résultats positifs au virus et 27 cas étaient toujours actifs en date du 7 janvier, selon un porte-parole de SCC.

Une annonce critiquée

L’annonce de la vaccination prioritaire des détenus a fait l’objet de critiques. Le chef du Parti conservateur du Canada Erin O'Toole et le premier ministre de l'Ontario Doug Ford se demandent pourquoi les détenus devraient recevoir un vaccin avant les travailleurs de la santé et les résidents de foyer de soins.

Pour sa part, le Syndicat des Agents Correctionnels du Canada (SACC), qui représente plus de 49 institutions correctionnelles au pays, est inquiet.

Nous sommes déçus que SCC n’ait pas consulté le Syndicat, affirme le président du SACC, Jeff Wilkins, dans un communiqué de presse.

Nos membres travaillent dans des institutions qui ont été déclarées comme des éclosions [...] ils devraient être une priorité.

Jeff Wilkins, président du Syndicat des Agents Correctionnels du Canada

Le syndicat se demande si Ottawa distribuera des doses dans les sites où le nombre de personnes infectées est le plus élevé.

Selon les informations de Nicholas Frew

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !