•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’Ontario franchit le cap des 4000 cas

Un retard dans la compilation de certaines données aurait contribué à cette hausse marquée.

Des Torontois traversent une rue du quartier Parkdale.

Les cas de COVID-19 continuent d'augmenter en Ontario en dépit du confinement.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

De 3519 cas enregistrés la veille, le nombre de nouvelles infections vendredi dépasse le seuil des 4000 et s'établit à 4249 nouveaux cas de COVID-19.

Il est à noter qu’environ 450 de ces cas ont été inclus dans le dénombrement de vendredi en raison d'un retard de comptabilisation de données provenant du bureau de santé publique de Toronto.

Ces cas remontent principalement aux 5 et 6 janvier derniers.

L'Ontario recense ainsi le nombre le plus élevé de nouvelles infections quotidiennes depuis janvier 2020.

Plus que jamais, la santé publique demande aux Ontariens d'appliquer les mesures sanitaires et de respecter le confinement.

« Les chiffres d'aujourd'hui sont effrayants. On s'en va dans la mauvaise direction. »

— Une citation de  La Dre Barbara Yaffe, médecin hygiéniste en chef adjointe

Les régions les plus touchées :

  • Toronto : +1382 cas

  • Peel : +691 cas

  • York : +427 cas

  • Windsor : +184 cas

  • Niagara : +184 cas

La santé publique fait état de 26 décès de plus vendredi, portant le bilan à 4882 depuis le début de la pandémie.

La province a recensé au total 208 394 cas de coronavirus.

Pression accrue sur les hôpitaux

Un total de 1446 hospitalisations supplémentaires ont été enregistrées en Ontario vendredi. La province atteint par ailleurs un nouveau sommet au chapitre du nombre de patients en unité de soins intensifs.

  • Nombre de patients aux soins intensifs : 369 (+6)
  • Nombre de patients sous respirateur : 250 (+8)

La ​médecin hygiéniste en chef adjointe confirme que des hôpitaux commencent à devoir réduire le nombre des ​interventions chirurgicales​ qui nécessitent des hospitalisations aux soins intensifs.

« Nous sommes dans une situation très grave. »

— Une citation de  La Dre Barbara Yaffe, médecin hygiéniste en chef adjointe

Afin de faire baisser la pression dans les zones les plus touchées par la COVID-19, Santé Ontario a demandé jeudi aux hôpitaux de la province qui le peuvent de réserver un tiers de leurs lits en unité de soins intensifs en vue de possibles transferts de patients venus d’autres hôpitaux surchargés.

Cinq hôpitaux supplémentaires sont maintenant aux prises avec des éclosions de COVID-19, pour un total de 72 hôpitaux touchés.

Les aînés vulnérables

Le nombre d’éclosions de COVID-19 signalées récemment dans les foyers de soins de longue durée de la province continue de croître. Sept nouveaux foyers ont vu le virus entrer dans leur établissement pour un total de 231 foyers maintenant aux prises avec des cas de transmission.

Près d'une centaine d'aînés ont obtenu des résultats positifs de dépistage de la COVID-19 au cours des dernières 24 heures. La santé publique dénombre 92 nouvelles infections, ce qui porte le total à 1350 personnes âgées atteintes de la COVID-19. On compte également 29 décès additionnels.

Quant au personnel travaillant dans les foyers de soins de longue durée, 39 nouveaux cas ont été recensés, pour un total de 1269.

Hausse du dépistage

La province a réussi à accélérer la cadence des dépistages. Un total de 71 481 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures. Plus de 73 000 sont également en attente de résultats.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !