•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un policier blessé durant les affrontements au Capitole meurt

Deux policiers tournant le dos à des centaines de manifestants.

Des affrontements ont éclaté entre les manifestants pro-Trump et la police mercredi.

Photo : Getty Images / AFP / JOSEPH PREZIOSO

Radio-Canada

Le policier Brian Sicknick a succombé à ses blessures au lendemain de la prise d'assaut du Capitole, à Washington, par des partisans de Donald Trump.

« L'officier Sicknick était en train d'intervenir dans les affrontements [...] et a été blessé lorsqu'il était engagé physiquement avec des manifestants », peut-on lire dans un communiqué publié par la police du Capitole jeudi.

La police a dû intervenir lorsque des centaines de partisans de Donald Trump ont envahi le Capitole mercredi, saccageant un symbole de la démocratie américaine.

Le policier est d’abord retourné à son bureau divisionnaire au lendemain des affrontements, mais a fait un malaise et s'est effondré durant la journée. Il a rapidement été emmené à l’hôpital, où il a succombé à ses blessures.

Une enquête sur les circonstances de la mort de Brian Sicknick, qui a rejoint les rangs de la police du Capitole en 2008, a été ouverte.

Le bilan de l’assaut du Capitole est désormais de cinq morts, dont quatre manifestants, ainsi que des dizaines d’arrestations.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !