•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La C.-B. prolonge les restrictions jusqu'au 5 février

Des patients attendent à l'intérieur d'un centre de dépistage de la COVID-19 à Vancouver.

Les restrictions sur les rassemblements seront prolongées en Colombie-Britannique jusqu'au 5 février.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Les autorités de la santé prolongent les restrictions liées au rassemblement jusqu'au 5 février, alors que la province enregistre une hausse de 761 nouveaux cas de COVID-19 et déplore, pour une troisième journée d'affilée, le décès de 8 personnes.

La hausse des cas se poursuit dans la région de la vallée du Fraser, qui compte plus de la moitié des nouveaux cas de COVID-19 jeudi, mais également dans la région de l’Intérieur, qui enregistre une augmentation de 96 nouveaux cas.

En réponse à cette hausse de cas à travers la province depuis le retour du temps des Fêtes, les rassemblements, les événements ainsi que les déplacements non essentiels continueront d’être fortement découragés par les autorités de la santé pour encore un mois.

Nous ne voulons pas que les restrictions demeurent en place une minute de plus que nécessaire, mais actuellement elles sont essentielles.

Une citation de :Adrian Dix, ministre de la Santé

Il s’agit de deux personnes qui ont été en contact direct avec la première personne infectée avec le variant du SRAS-CoV-2 provenant de la Grande-Bretagne. Ce premier porteur du virus variant en Colombie-Britannique a été diagnostiquée le 27 décembre sur l’île de Vancouver, et tout porte à croire que le variant ne s’est pas propagé ailleurs dans la province, assure la Dre Bonnie Henry.

Au total, 372 personnes sont hospitalisées en raison du virus, dont 74 aux soins intensifs.

Total des cas

Actuellement, c’est le moment le plus risqué. Nous ne pouvons pas baisser les bras alors qu’un vaccin est en route, assure la Dre Bonnie Henry en ajoutant, la voix cassée par l’émotion, qu’il est important de protéger les aînés jusqu’à ce que la population soit immunisée complètement.

Jusqu’à présent, 41 064 personnes ont reçu leur première dose de vaccin et la Dre Bonnie Henry a encore une fois défendu sa décision d'espacer l’administration des deux doses de 35 jours.

La science nous confirme qu'il s'agit d'une approche raisonnable afin de maximiser notre capacité à protéger le plus de personnes possible pendant la période la plus contagieuse, explique-t-elle.

Le plan de vaccination pourrait cependant être modifié au printemps, avertissent les autorités de la santé, lorsque la quantité de vaccin sera plus claire. La première phase du plan d’immunisation demeure toutefois la même jusqu’au 31 mars, malgré le mécontentement de certains Britanno-Colombiens.

Je sais qu’il y a un peu de lobbying de la part de la société, mais il faut suivre les principes de protéger ceux qui sont les plus vulnérables à la COVID-19, indique le ministre de la Santé, Adrian Dix.

Modification des données

À compter de cette semaine, un bilan détaillé des éclosions dans les centres de soins de longue durée à travers la province sera partagé chaque jeudi. Celui-ci précise le nombre de cas parmi les résidents et les membres du personnel ainsi que le nombre de décès ayant eu lieu dans chacun de ces centres.

À travers la province, 43 éclosions de COVID-19 sont toujours en cours dans des centres de soins de longues durées.

Dorénavant, les résultats confirmés en laboratoire seront automatiquement envoyés au Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique, sans passer par les régies de la santé au préalable, comme c’était le cas jusqu’à maintenant.

Isolement pour la communauté Cowichan

Le conseil de bande de la Première Nation Cowichan, sur l’île de Vancouver, a ordonné à ses 5000 membres de rester à la maison alors que le nombre de cas de COVID-19 augmente dans la communauté.

L’ordre demeurera en vigueur jusqu’au 22 janvier, à 17 heures. D’ici là, l’accès aux zones résidentielles sera limité et des points de contrôle seront mis en place afin d’assurer le respect des mesures, dit le communiqué.

Mercredi, 23 cas de COVID-19 avaient été recensés dans la communauté composée de neuf communautés qui couvrent un peu plus de 24 km2, entre Victoria et Nanaimo.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !