•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bruit mystérieux dans un quartier de Guelph

Des gens assis sur des bancs de parc devant une étendue d'eau avec les commerces de la rue principale derrière eux.

Certains résidents de Guelph affirment qu'ils entendent un bruit mystérieux depuis le début de l'année.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Anne-Marie Trickey

Depuis le début de l’année, certains résidents du quartier St. Patrick’s Ward, à Guelph, affirment qu'ils entendent un bruit aigu et intermittent. Selon les résidents, le bruit apparaît autant le jour que la nuit, et change parfois d’endroit.

Hillary Gentle Hart a entendu le bruit pour la première fois le 1er janvier. C’était un bruit très aigu, qui a continué pendant 48 h de manière intermittente, dit-elle par courriel.

Mme Gentle Hart a quelques idées sur la provenance du bruit, comme le chantier de construction de condos dans le quartier, par exemple. Elle est pourtant loin d’être certaine de la cause.

Ce quartier a plusieurs possibilités de bruits ambiants, dit-elle. C’est possible que l’hiver ait fait en sorte que nous pouvons mieux entendre ce bruit, comparé à l’été, qui a plus de bruits de construction et de trafic.

Après en avoir parlé à ses voisins, elle a décidé de s’informer sur le groupe Facebook du quartier pour savoir si d’autres l’avaient entendu.

C’est un bruit distinct. Ce n’est pas constant. Des fois, c'est dans cette rue, puis dans une autre. Des fois la nuit, des fois le matin. C’est très étrange.

Scott Hertz, résident de St. Patrick’s Ward

Scott Hertz est une des personnes qui a répondu à la question de Mme Gentle Hart sur les réseaux sociaux. Depuis une semaine, il est très motivé à l'idée de trouver la provenance du bruit mystérieux pour aider le voisinage et pour satisfaire sa curiosité.

Je veux trouver c’est quoi pour empêcher que ça continue à se produire, lance-t-il. Dimanche était la dernière fois que M. Hertz et d’autres résidents ont entendu le bruit aigu.

Pour lui, c’est normal qu’il y ait plusieurs bruits dans un quartier comme St. Patrick’s Ward, puisque celui-ci est plus vieux et plus industriel. Mais, selon lui, ce son aigu est distinct et particulier.

Pas de plaintes officielles à la Ville

La Ville de Guelph confirme par courriel qu’elle n’a pas encore reçu de plainte officielle des résidents à propos de l'étrange phénomène. Elle n’a donc pas encore commencé d’enquête.

La conseillère municipale Dominique O’Rourke, qui n’est pas la représentante de St. Patrick’s Ward, affirme que c’est un enjeu qui est certainement nouveau et mystérieux.

Les gens pourraient aussi enregistrer le son pour qu’on ait un peu plus de données avant de lancer une enquête.

Dominique O’Rourke, conseillère municipale pour le quartier 6 à Guelph

La Ville demande aux résidents qui entendent le bruit de communiquer avec bylaw@guelph.ca ou de téléphoner afin de capter le son, pour que quelqu’un puisse commencer une investigation pendant qu’on l’entend, propose-t-elle.

De son côté, la compagnie d’électricité de Guelph, Alectra Utilities, n’était pas au courant du bruit dans le quartier de Guelph.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !