•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La cueillette en magasin fait le bonheur des commerçants et des clients

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
L'extérieur d'un centre commercial.

Les nouveaux commerces près de Place du Saguenay ne communiquent pas entre eux via un mail.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La possibilité, pour les clients, de cueillir de la marchandise en magasin réjouit les commerçants qui vendent des produits considérés comme étant non essentiels.

La mesure, annoncée hier par le premier ministre François Legault, pourrait aussi avoir un impact considérable sur les habitudes de magasinage des consommateurs.

C'est pas mal plus simple puis ça nous permet d'avoir les bonnes choses, si elles sont trop petites, si elles sont brisées ou défectueuses, on peut les changer ou les remplacer avec les garanties , constate Marc-Antoine Pelletier, rencontré près du commerce Ultraviolet de Chicoutimi, où il venait échanger un cadeau de Noël.

Sans la mesure permettant la cueillette, il aurait dû conserver son passe-montagne trop petit pendant plusieurs semaines.

Commerce voisin, Le Petit Cordonnier offre aussi le service de cueillette. Le fait d’avoir moins recours à des services de courrier et de livraison est un avantage certain, croit la direction.

Les enfants, s'ils ont besoin d'une paire de bottes parce que l'autre est trop petite, alors pour eux, ça facilite la récupération du produit rapidement , remarque la propriétaire, Sylvie Côté.

La fermeture prolongée des centres commerciaux n’empêche pas la Galerie du jouet à Place du Royaume de servir les besoins de ses clients puisque le commerce détient une porte donnant accès à l’extérieur du bâtiment. Les propriétaires, qui possèdent deux autres succursales dans la région, songent même à rappeler une vingtaine d’employés au travail.

Je vais pouvoir recevoir de la marchandise des fournisseurs, je vais pouvoir faire travailler des gens aux entrepôts, des gens aux achats, donc, c'est toute la roue qui tourne.

Audrey Tremblay, copropriétaire, La Galerie du jouet

Peu importe le produit, les clients pourront commander en ligne ou par téléphone et se rendre au magasin pour prendre possession de leurs achats.

Promotion Saguenay, qui est la branche de développement économique de Saguenay, avait mis en place un service de livraison destiné aux commerçants lors de la première vague de COVID-19 l’an dernier. Le service a été suspendu avant les Fêtes. La société souhaite cependant s'inspirer de certaines initiatives déployées à Montréal pour faciliter la livraison de marchandises à moindre coût, en collaboration avec les entreprises de transport de colis et non en concurrence avec elles.

D'après le reportage de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !