•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'église de Lac-des-Aigles doit accueillir un centre d'interprétation de l'eau douce

Un saumon atlantique dans un aquarium.

Les salmonidés doivent être à l'honneur dans ce centre d'interprétation (archives).

Photo : Getty Images / Kuzmalo

Un centre d'interprétation de l'eau douce, qui abordera notamment la question des salmonidés, devrait voir le jour dans l'église de Lac-des-Aigles. Le projet, évalué à deux millions de dollars, devrait permettre de créer sept ou huit emplois.

L'initiative doit permettre de préserver le bâtiment de l'église de Lac-des-Aigles dont le nombre de fidèles diminuait avec les années. Durant l'hiver, elle est fermée maintenant. Donc, on a une problématique pour faire vivre ce bâtiment-là, soutient à ce sujet le président de la Corporation de développement de Lac-des-Aigles, Serge Demers.

Un audit a été mené par une firme d'architectes pour s'assurer que l'église soit encore assez solide pour accueillir un tel projet. L'étude montre que le bâtiment est en bonne forme, précise Serge Demers.

Une étude de faisabilité commandée par la Corporation conclut aussi que le projet est viable.

La Corporation en est maintenant à l'étape du développement d'un plan d'affaires.

Serge Demers estime que le centre d'interprétation pourrait aider à augmenter le dynamisme du village.

« Lac-des-Aigles, on est quand même une municipalité qui est dévitalisée. Donc, la seule activité qui peut nous permettre de grandir, c'est le tourisme.  »

— Une citation de  Serge Demers, président de la Corporation de développement de Lac-des-Aigles

Selon M. Demers, la situation géographique de Lac-des-Aigles, au cœur de la route des Monts Notre-Dame et à proximité de l'une des entrées de la réserve faunique Duchénier, a été relevée comme étant avantageuse lors de l'étude de faisabilité pour le projet de centre d'interprétation.

L'église et le village de Lac-des-Aigles devant le lac du même nom.

L'un des objectifs de la création de ce centre d'interprétation est de préserver le bâtiment de l'église de Lac-des-Aigles.

Photo : Municipalité de Lac-des-Aigles

À terme, le centre d'interprétation pourrait proposer des aquariums et des éléments d'exposition en réalité virtuelle.

Les salmonidés devraient y être à l'honneur, toujours selon Serge Demers.

La région du Témiscouata et du Bas-Saint-Laurent est l'une des seules régions où on retrouve les sept espèces de salmonidés sur le même territoire : les saumons, la truite mouchetée, la ouananiche, le corégone, etc., précise-t-il.

Les expositions devraient aussi permettre de suivre le trajet d'une goutte d'eau, du nuage à la mer.

La Corporation tentera maintenant de trouver diverses sources de financement, tant gouvernementales que privées, pour mener à bien ce projet.

Une fois qu'on aura un bon plan d'affaires, on va faire la tournée pour aller chercher du financement pour réaliser le projet. [...] Je pense que ce type de projet là, pour des régions comme les nôtres, c'est quelque chose de réalisable. Je n'ai pas tellement de craintes là-dessus, conclut Serge Demers.

Selon le prêtre responsable de la paroisse, Jacques-Daniel Boucher, une demande de désacralisation de l'église de Lac-des-Aigles doit être déposée au Diocèse de Rimouski quand le plan d'affaires sera prêt. Selon lui, le Diocèse devrait y consentir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !