•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : début de la vaccination dans un centre de santé autochtone du Nord-Ouest

Une infirmière administre un vaccin à une femme âgée.

Eunice Fiddler a été la première résidente du foyer William A. George à recevoir le vaccin de Moderna.

Photo : Avec la permission du centre de santé Meno Ya Win

Radio-Canada

Les responsables du centre de santé Meno Ya Win de Sioux Lookout, qui dessert plusieurs communautés autochtones dans le Nord-Ouest de l'Ontario, ont reçu des doses du vaccin contre la COVID-19 développé par Moderna.

Sioux Lookout, située à 270 km au nord-ouest de Thunder Bay, est la première communauté rurale et nordique en Ontario à en recevoir une livraison de vaccins.

Les responsables du centre de santé ont commencé jeudi à administrer le vaccin au centre de soins de longue durée William A. George.

Eunice Fiddler, une résidente âgée de 85 ans, a été la première à recevoir le vaccin.

Comme tant d’organisations de soins de santé, notre équipe a travaillé sans relâche depuis le début de la pandémie pour maintenir et dépasser les pratiques qui réduisent la propagation de COVID-19 en prévision de ce moment, a déclaré la PDG du centre de santé, Heather Lee, par voie de communiqué.

Les responsables ont déclaré que le vaccin sera également mis à la disposition du personnel hospitalier et des patients atteints d’une maladie chronique.

Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et d’autres partenaires dans le domaine de la santé, notamment l’Autorité sanitaire des Premières Nations de Sioux Lookout et le Bureau de santé du Nord-Ouest.

Heather Lee, PDG du Centre de santé Meno Ya Win

Le Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay a été le premier établissement du Nord de l’Ontario, et le seul pour l’instant, à recevoir des doses du vaccin de Pfizer-BioNTech.

Bilan des cas dans le Nord

Après un sommet de 52 nouveaux cas de COVID-19 signalés hier dans le nord de la province, il y a eu 46 nouveaux cas annoncés jeudi, alors que le gouvernement ontarien a annoncé que le confinement se poursuivra jusqu'au 23 décembre dans la région.

Parmi ces cas, 14 se trouvent sur le territoire de Santé publique Sudbury et districts, dont trois sur l'île Manitoulin.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay fait état de neuf nouveaux cas, tout comme le Bureau de santé du Nord-Ouest.

Le Bureau de santé Porcupine (BSP) a rapporté une éclosion au foyer Extendicare de Kapuskasing après la découverte d’un cas de la maladie.

Le BSP a également signalé cinq nouveaux cas à Timmins.

Le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound a pour sa part signalé deux nouveaux cas.

Santé publique Algoma, qui avait signalé 10 cas mercredi soir, a rapporté une éclosion de COVID-19 dans la résidence pour aînés Great Northern, à Sault-Sainte-Marie après qu’un membre du personnel a reçu un résultat de test positif.

Ce bureau de santé a ajouté 6 cas à son bilan jeudi soir.

Il y a 234 cas actifs de COVID-19 dans le Nord de l'Ontario.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !