•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan recevra près de 30 000 vaccins contre la COVID-19 en janvier

Paul Merriman répond aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse.

Le ministre de la Santé, Paul Merriman, affirme que la phase pilote du plan de distribution des vaccins est presque terminée (archives).

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Radio-Canada

Le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Paul Merriman, a affirmé mercredi que la province allait recevoir 6800 doses du vaccin de Pfizer-BioNTech chaque semaine au mois de janvier, auxquelles vont s’ajouter 5300 doses de vaccin de Moderna.

La première livraison des vaccins de Pfizer-BioNTech supplémentaires doit avoir lieu lundi 11 janvier, alors que ceux de Moderna seront fournis plus tard dans le mois.

Jusqu’à présent, les autorités provinciales ont réceptionné 13 675 flacons des produits de ces entreprises pharmaceutiques, dont 4524 ont été administrés en date de mercredi.

Étendre la vaccination

La province souhaite changer de cap dans la distribution du vaccin avec la fin de la phase pilote de son plan.

Dans un premier temps, les autorités affirment qu’elles procéderont aux injections au fur et à mesure qu’elles reçoivent les doses.

Les vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna nécessitent deux injections. Le ministre de la Santé indique que, pendant la phase pilote du plan, la province s'est efforcée de garder en réserve les deuxièmes doses du vaccin.

Nous n’utiliserons plus cette méthode à l’avenir, a déclaré M. Merriman. Nous sommes prêts à faire les injections aux habitants de la Saskatchewan dès que nous recevrons les doses.

Paul Merriman estime que la première phase du plan va pouvoir être enclenchée très bientôt, en donnant la priorité aux travailleurs de la santé, au personnel des centres de soins de longues durées et aux personnes vulnérables dans le nord de la province.

Immunisation collective au printemps

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, espère que la population commencera à être immunisée dès le printemps. Cependant, il soutient que cela dépendra du nombre de vaccins reçus par la province.

Saqib Shahab porte le masque en conférence de presse le 9 décembre dernier.

« Nous devons continuer à mettre en œuvre toutes les mesures de santé publique, au moins jusqu'à la mi-juin et jusqu'à ce que la vaccination de l'ensemble de la population ait lieu », affirme Saqib Shahab, le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan. (archives)

Photo : Michael Bell

Aucun de ces vaccins n’est fabriqué au Canada, reconnaît le Dr Shahab. Des problèmes peuvent toujours arriver.

Le Dr Shahab recommande au public de rester vigilant et de continuer de respecter les mesures sanitaires.

Nous espérons que, d'ici septembre, nous pourrons sortir de la pandémie, conclut-il.

Avec les informations de Mickey Djuric

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !