•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Twitter et Facebook suspendent le compte de Donald Trump

Donald Trump photographié dehors devant des arbres.

Le président sortant des États-Unis, Donald Trump

Photo : Associated Press / Patrick Semansky

Radio-Canada

Twitter a annoncé mardi avoir bloqué le compte de Donald Trump à la suite de gazouillis publiés qui allaient à l'encontre de sa politique d'intégrité et de civisme.

En raison des événements violents sans précédent qui ont eu lieu à Washington, nous avons demandé le retrait de trois gazouillis du compte @realDonaldTrump (Nouvelle fenêtre) publiés aujourd'hui, a fait savoir le réseau social sur sa plateforme.

Cela signifie que le compte [du président sortant] sera bloqué pendant 12 heures à la suite du retrait de ces publications. Si ces publications ne sont pas retirées, le compte restera bloqué. [...] En cas d'autres violations à nos politiques, dont la politique d'intégrité et de civisme, le compte sera suspendu de façon permanente, a précisé Twitter dans des messages subséquents.

Les réseaux sociaux haussent le ton

Alors que des personnes appuyant Donald Trump affrontaient les services policiers à l’intérieur du Capitole, à Washington, le président sortant avait publié en fin d'après-midi, mercredi, une vidéo dans laquelle il réitère que la dernière élection présidentielle américaine est frauduleuse.

Mais vous devez rentrer à la maison, avait dit Donald Trump aux personnes qui avaient pris d’assaut le Capitole. Nous devons avoir la paix. Nous devons avoir la loi et l’ordre.

Twitter avait alors ajouté un avis sous la vidéo indiquant que l’affirmation de fraude électorale était contestée et qu’en raison du risque de violence liée à la publication, il n’était pas possible de répondre, de partager ou d’ajouter une mention J’aime à la vidéo.

Une publication de Donald Trump sur Twitter. L'homme s'exprime en veston à l'extérieur.

Capture d'écran de la vidéo de Donald publiée sur Twitter jeudi après-midi

Photo : Twitter / realDonaldTrump

Facebook a également fait savoir mercredi en fin d'après-midi qu'il retirait la vidéo de sa plateforme. Le responsable de l'intégrité de l'entreprise, Guy Rosen, a expliqué sur Twitter que cette décision avait été prise parce que Facebook considérait que la vidéo contribuait à alimenter le risque de violence plutôt qu'à le diminuer.

Un peu plus tard en soirée, le réseau social a annoncé que le compte de Donald Trump serait de plus suspendu pour une durée de 24 heures sur Facebook et sur Instagram.

YouTube a emboîté le pas à Twitter et Facebook mercredi en retirant la vidéo de sa plateforme, a appris le magazine The Verge. La vidéo sera toutefois accessible si elle est utilisée à des fins journalistiques ou pédagogiques.

Avec les informations de The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !