•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, ces personnes qui ont assailli le Capitole ne sont pas des anti-Trump déguisés

L'une d'entre elles est une figure bien connue du mouvement QAnon.

Un homme barbu et un homme vêtu d'un costume Viking parlent à un policier.

Des partisans du président Trump sont entrés dans le Capitole.

Photo : Getty Images / Win McNamee

Après que des insurgés pro-Trump eurent pénétré dans le Capitole américain pour tenter d'empêcher le Sénat de valider le résultat de l'élection présidentielle de novembre, plusieurs internautes ont tenté de démontrer qu'il s'agissait en fait d'opposants à Trump déguisés. C'est faux.

Ceci est un tatouage de jeu vidéo, pas un symbole communiste

Bien des internautes ont affirmé que le tatouage sur la main gauche de cet homme est en fait la faucille et le marteau, symbole communiste qui figurait sur l'ancien drapeau de l'Union soviétique.

Le tweet affirme que le logo sur la main de l'homme est un logo soviétique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Capture d'écran d'un des tweets qui circule.

Photo : Capture d'écran - Twitter

Il s'agit en fait d'un logo provenant du jeu vidéo Dishonored (Nouvelle fenêtre).

Il est identique au tatouage de l'homme.

Le logo qui apparaît dans le jeu vidéo « Dishonored ».

Photo :  Capture d’écran - YouTube

Ces personnes ne sont pas des antifas, et l'une d'elles est un nationaliste blanc

Sur Twitter, on a tenté de démontrer que deux des hommes qui ont fait irruption dans le Capitole étaient en fait des sympathisants du mouvement antifa, farouchement opposé au président Trump.

Il y a deux photos et les visages sont encerclés.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

On affirme que ces deux hommes sont ceux dans la photo de droite.

Photo : Capture d'écran - Twitter

Un seul problème : l'homme à la droite de la photo de droite est Matthew Heimbach, néonazi notoire (Nouvelle fenêtre) et fondateur du parti nationaliste blanc américain Traditionalist Worker Party (Parti traditionaliste des travailleurs).

Il n'est pas clair s'il s'agit bien de lui dans la photo du Capitole.

Cet homme est une personnalité bien connue du mouvement QAnon, pas un sympathisant Black Lives Matter

Une des figures les plus marquantes ayant apparu sur les photos des événements de mercredi était un grand homme, torse nu, portant un casque viking. Il est même apparu derrière le podium du Sénat.

Sur les réseaux sociaux, certains ont fait remarquer que des photos le montrent lors de rassemblements en soutien au mouvement Black Lives Matter (La vie des Noirs compte), prises l'été dernier. On a donc conclu qu'il n'était pas un sympathisant de Donald Trump.

Les deux photos dans le tweet montrent le même homme, portant un casque viking.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Capture d'écran d'un des tweets qui circulent.

Photo : Capture d'écran - Twitter

Or, cet homme, Jake Angeli – mieux connu sous les pseudonymes Q Shaman et Q Guy –, est une figure bien en vue du mouvement QAnon.

S'il se retrouve lors de manifestations de Black Lives Matter, c'est en guise d'opposition au mouvement.

Cette affiche est fausse, et elle date du 4 novembre 2020

Une affiche invitant supposément les camarades antifas à se déguiser en supporteurs de Trump pour déjouer la police a aussi beaucoup circulé.

On affirme qu'il s'agit là d'une preuve que les gens ayant pénétré dans le Capitole étaient en fait des antifas déguisés.

C'est une affiche comportant une personne qui lance un cocktail Molotov.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une fausse affiche qui circule.

Photo : Capture d'écran - Twitter

Or, non seulement cette image a-t-elle été souvent partagée et tout aussi souvent démentie (Nouvelle fenêtre), entre autres par des services policiers, mais elle porte clairement la date du 4 novembre 2020, et non celle du 6 janvier 2021.

Decrypteurs. Marie-Pier Élie, Jeff Yates, Nicholas De Rosa et Alexis De Lancer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !