•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

WestJet relancera graduellement son service à bord des Boeing 737 MAX

Un avion 737 MAX de WestJet volant au-dessus des nuages.

Un Boeing 737 MAX de WestJet.

Photo : Fournie par WestJet

WestJet offrira de nouveau des vols à bord de ses Boeing 737 MAX à partir du 21 janvier.

Cette annonce survient après la décision de Transports Canada (TC) de valider les modifications à la conception des aéronefs et de définir les exigences relatives aux transporteurs canadiens pour ce type d'avion.

Cette validation suit celle de la Federal Aviation Authority des États-Unis, qui a publié ses recommandations en novembre.

La compagnie aérienne établie à Calgary avait cessé d'utiliser ces appareils après deux écrasements mortels survenus à cinq mois d’intervalle, l'un touchant la compagnie Ethiopian, l'autre, la compagnie Lion Air.

La réintégration sera graduelle et transparente, mentionne WestJet.

Nous poursuivons notre collaboration avec Transports Canada relativement aux nouvelles exigences au Canada, et notre premier appareil MAX sera prêt à reprendre le service en toute sécurité à compter du 21 janvier, a déclaré Ed Sims, président-directeur général de WestJet, sous réserve de l'ouverture de l'espace aérien par TC.

La Federal Aviation Authority, l'Agence européenne de la sécurité aérienne et de nombreux autres organismes de réglementation à travers le monde ont consacré plus d'un an à l'examen des appareils MAX afin de formuler des recommandations de modifications dans les logiciels, la formation des pilotes et les exigences en matière d'entretien.

WestJet favorisera une approche évolutive pour ce qui est de la reprise du service de ses Boeing 737 MAX, en commençant par des vols d'essai non commerciaux à la mi-janvier.

La compagnie aérienne envisage d'offrir trois vols aller-retour hebdomadaires entre Calgary et Toronto à compter du 21 janvier, en attendant la réouverture de l'espace aérien canadien pour ces avions.

Nous sommes déterminés à rétablir la confiance de nos clients à l'égard de cet aéronef grâce à notre exploitation sécuritaire, tout en offrant la transparence et la souplesse dont certains d'entre eux ont toujours besoin, a conclu M. Sims.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !