•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas de COVID-19 chez un employé de la prison d’Amos

La bâtisse de la prison derrière une clôture de métal.

La prison d'Amos.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Radio-Canada

Le ministère de la Sécurité publique confirme qu’un employé du centre de détention d’Amos a reçu un résultat positif à la COVID-19.

Il s’agit du premier employé infecté dans ce centre carcéral.

La personne concernée a été retirée du milieu de travail et placée en quarantaine. La santé publique indique que l’exposition au virus au eu lieu hors de la région et que l’employé n’a pas travaillé pendant sa période de contagiosité.

Le ministère de la Sécurité publique rapporte que la santé publique collabore avec les centres de détention lorsque ceux-ci signalent des cas de COVID-19.

Lors de la présence de cas de COVID-19 au sein des établissements de détention, les autorités sont en lien avec les directions de la santé publique régionale pour assurer le suivi de la situation et déterminer les actions appropriées à celle-ci. Il appartient notamment à celles-ci de déterminer s’il s’agit ou non d’une éclosion et, le cas échéant, son ampleur, c’est-à-dire si elle touche un ou plusieurs secteurs ou l’établissement de détention dans son entier, nous dit le ministère de la Sécurité publique par courriel.

Le ministère assure que de nombreuses mesures ont été mises en place dans les établissements carcéraux de la province pour éviter la propagation de la COVID-19.

Les visites aux personnes incarcérées sont notamment interdites depuis le 14 mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !