•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tests de dépistage de la COVID-19 pour les voyageurs à l'aéroport Pearson de Toronto

Une voyageuse porte un masque et tire sa valise.

Les voyageurs de retour au pays après un séjour à l'étranger pourront désormais faire un test de dépistage à l'aéroport Pearson de Toronto.

Photo : Getty Images / COLE BURSTON

Radio-Canada

L'Ontario lance dès mercredi son projet pilote de dépistage de la COVID-19 à l'aéroport Pearson de Toronto pour les voyageurs internationaux. Le programme, gratuit et volontaire, permettra aux voyageurs entrants de faire leur test sur place dans l'objectif de freiner la propagation du virus.

Le gouvernement ontarien espère que cette initiative permettra de freiner la propagation de la COVID-19 et de ses variants.

Plus 60 000 passagers internationaux arrivent à l'aéroport Pearson chaque semaine et nous ne pouvons pas prendre de risques inutiles, a déclaré le premier ministre Doug Ford par voie de communiqué.

Le premier ministre ontarien critique Ottawa depuis plusieurs semaines en raison de l’absence d'une stratégie de dépistage à l'aéroport.

La semaine dernière, la province s’est dite prête à agir seule pour mettre en place ce programme.

Selon Doug Ford, plus de 31 vols internationaux avec des cas de COVID-19 ont atterri à Toronto dans les deux dernières semaines.

4 personnes, dont 3 qui portent des masques.

L'Ontario a effectué plus de 8,2 millions de tests de dépistage de la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Photo : Radio-Canada

À compter d'aujourd'hui, le gouvernement, en partenariat avec l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto, offrira un test de dépistage de la COVID-19 gratuit et volontaire aux voyageurs internationaux arrivant et séjournant dans la province pendant au moins 14 jours, précise la province.

Les voyageurs admissibles pourront s'inscrire au programme en ligne ou se faire dépister à leur arrivée.

Les participants du projet pilote devront s'autoadministrer le test alors qu'ils seront guidés par un fournisseur de soins de santé, en personne ou par vidéo.

Ce projet pilote de dépistage à l'aéroport permettra de dépister, de retracer et d'isoler rapidement les cas de COVID-19 et constitue un grand pas en avant dans la protection de nos frontières, croit la ministre de la Santé, Christine Elliott.

Une femme entre un écouvillon dans son nez.

Les passagers sont invités à faire leur propre prélèvement.

Photo : Radio-Canada

Les résultats des tests seront transmis dans les 48 heures et les bureaux de santé publique locaux assureront le suivi avec les personnes atteintes du virus.

À leur arrivée au pays, tous les voyageurs internationaux devront continuer de respecter la période d'isolement obligatoire de 14 jours exigée par le gouvernement fédéral, qu'ils soient atteints de la COVID-19 ou non.

Ce programme s'ajoute à la nouvelle mesure d'Ottawa qui demande aux voyageurs à l'étranger entrant au pays de prouver l'obtention d'un résultat négatif au test de dépistage.

Cette nouvelle exigence du fédéral entre en vigueur dès jeudi.

Le président de la Chambre de commerce de l'Ontario, Rocco Rossi, estime que cette mesure est essentielle à la reprise économique et à la compétitivité à long terme du Canada.

Selon M. Rossi, tous les gouvernements provinciaux du pays devraient mettre en place une stratégie de dépistage pour les passagers internationaux entrants au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !