•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Santé publique Ottawa recommande le port du masque à l'extérieur

Des gens marchent sur le trottoir du centre-ville d'Ottawa.

La médecin en chef de Santé publique Ottawa (SPO), la Dre Vera Etches, a recommandé mercredi le port du masque, même à l’extérieur.

Photo : Oliver Hyland

Radio-Canada

Aux grands maux les grands remèdes. Devant l’ampleur de la pandémie à Ottawa, la médecin chef de Santé publique Ottawa (SPO), la Dre Vera Etches, recommande le port du masque, même à l’extérieur.

Les gens devraient porter des masques autant que possible lorsqu'ils sont à l'extérieur de leur maison. C'est une barrière supplémentaire. Vous ne savez pas si vous allez entrer en contact étroit avec quelqu'un, a déclaré la Dre Vera Etches, mercredi, en entrevue à la radio de CBC.

L'extérieur est beaucoup plus sécuritaire que l'intérieur, mais si vous êtes juste à côté de quelqu'un, vous pouvez respirer ses sécrétions respiratoires.

Une citation de :Dre Vera Etches, médecin chef de Santé publique Ottawa

Selon la cheffe de Santé publique Ottawa (SPO), les récentes données relatives à la pandémie de COVID-19 justifient des mesures supplémentaires pour freiner l'hémorragie.

Les chiffres sont hauts actuellement, peut-être plus haut qu’ils ne l’ont jamais été depuis le début de la pandémie. Nous sommes dans une situation qui nécessite des protections plus fortes, a-t-elle fait valoir.

Mardi, la Dre Etches a annoncé de nouvelles règles plus strictes qui encadrent les activités hivernales extérieures à Ottawa. Parmi ces mesures, une limite de 25 personnes sera imposée pour certains loisirs d’hiver, notamment sur les patinoires, les sentiers de plein air, les pistes de ski et les aires communes comme les stationnements.

Des gens patinent sur une patinoire extérieure d'Ottawa.

Une limite de 25 personnes sera imposée pour les loisirs d’hiver à Ottawa, notamment sur les patinoires extérieures.

Photo : Francis Ferland

Pour les monts de ski, par exemple, un maximum de 25 personnes sera toléré au sommet et en bas des pistes.

Ces restrictions entrent en vigueur mercredi.

Pour le moment, il n’est pas question de punir les réfractaires, mais les exploitants de lieux récréatifs extérieurs visés devront installer des panneaux de signalisation rappelant les mesures de distanciation physique.

John Rapp est directeur exécutif de la Dovercourt Recreation Association, qui gère notamment deux patinoires à Ottawa.

Ce dernier indique qu’il arrive que les patinoires soient surveillées par du personnel qui rappelle les consignes, mais que ce n’est pas toujours le cas.

Lorsque le personnel n'est pas là, nous comptons simplement sur le public pour respecter les limites fixées par la ville, note M. Rapp.

Mais le but de l’opération n’est pas de donner des contraventions, dit la médecin chef de Santé publique Ottawa.

Nous devons aider les gens à comprendre ce qui est autorisé et pourquoi : quelles sont les restrictions pour leur protection et celle des autres, explique la Dre Etches.

La patinoire du canal Rideau n’est pas encore ouverte au public, mais elle devrait l’être sous peu. La Commission de la capitale nationale (CCN) n’a pas encore donné de détails précis sur la façon dont elle entendait conjuguer avec les nouvelles mesures en place. Elle envisage de rendre l’expérience sécuritaire, dit-elle.

Une photo du canal Rideau vu des airs.

La patinoire du canal Rideau à Ottawa devrait ouvrir au public bientôt.

Photo : Hallie Cotnam/CBC News

Nous ajusterons notre offre sur la patinoire quand elle ouvrira afin de s’adapter aux mesures de Santé publique Ottawa en vigueur à ce moment-là. Des panneaux de signalisation indiquant les mesures à respecter sont également en place. En tout temps, la CCN informe et effectue des rappels auprès du public sur les mesures en place à respecter dans le cadre de la COVID-19, a indiqué la CCN dans une réponse écrite, mercredi.

Une limite de 10 personnes sur les patinoires de Clarence-Rockland

Par ailleurs, la Ville d’Ottawa n’est pas la seule à être préoccupée par les activités extérieures en ces temps de pandémie. La Cité de Clarence-Rockland, dans l’est ontarien, a également rappelé certaines recommandations en ce sens cette semaine, après avoir constaté de l’achalandage à certains endroits.

Notre défi, c’est qu’on a deux côtes de glisse, et l’une d’entre elles est extrêmement populaire. L’affichage des mesures sanitaires est là. Ce n’est pas une problématique pour l'instant, mais ça pourrait le devenir. Il va falloir réévaluer au fur et à mesure indique Jean-Luc Jubinville, directeur des Services communautaires de la Cité de Clarence-Rockland.

La Cité de Clarence-Rockland compte huit patinoires extérieures sur son territoire, qui ne sont pas ouvertes, mais qui devraient accueillir ses premiers patineurs au cours des prochains jours.

M. Jubinville indique que la limite sera de 10 personnes sur la glace.

On suit vraiment les directives du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) [...]. On a mis une limite de 10 par patinoire extérieure sur l’ensemble de la municipalité. Les gens devront également respecter la distanciation sociale, et le bureau de santé nous a aussi recommandé d’enlever les filets de hockey, explique-t-il.

Le directeur des Services communautaires de la Cité de Clarence-Rockland espère que l’ouverture prochaine des patinoires extérieures désengorgera les sites de glisse de la municipalité.

Avec les informations d’Estelle Côté-Sroka, Nafi Alibert et CBC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !