•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec prolonge le mandat du BAPE sur le projet de GNL Québec

Denis Bergeron lors des audiences sur le projet Énergie Saguenay.

Le président du BAPE sur GNL Québec, Denis Bergeron

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) obtient une prolongation de délai jusqu’au 10 mars pour réaliser son mandat sur le projet de construction d’un complexe de liquéfaction de gaz naturel par GNL Québec.

Le BAPE devait initialement remettre son rapport au ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, au plus tard le 13 janvier.

Le grand nombre de participants aux audiences publiques, qui se sont déroulées pendant près de 4 semaines, ainsi que le nombre record de 2600 mémoires reçus obligent les commissaires à analyser un volume important d’informations.

Dans gens dans une salle.

De nombreux citoyens ont participé à l'exercice qui se tenait à l'hôtel Le Montagnais, à Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin St-Pierre

Les circonstances entourant la pandémie de COVID-19 compliquent également le travail des commissaires, qui ont demandé un délai supplémentaire au ministre.

GNL Québec a hâte de prendre connaissance des conclusions du rapport, mais la directrice principale des affaires publiques, Stéphanie Fortin, comprend la situation.

Ce n’est pas surprenant que le BAPE se prévale de cette disposition-là pour un projet aussi complexe que le nôtre, dit-elle. Cela dit, GNL Québec, nous, on accueille favorablement cette décision-là, de reporter le rapport, bien qu’effectivement ça va ajouter des délais au processus, mais l’annonce démontre une fois de plus toute la rigueur des travaux de la commission.

Le BAPE a reçu le mandat de tenir des audiences publiques sur le projet de GNL Québec le 22 mai 2020. Les travaux ont commencé en septembre.

Après avoir reçu le rapport du BAPE, le ministre aura 15 jours pour le rendre public.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !