•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario franchit la barre des 200 000 cas de COVID-19

Deux marcheurs au cimetière Mount Pleasant à Toronto passent près d'une affiche qui demande de respecter l'écart sanitaire.

L'Ontario est en confinement depuis le 26 décembre.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Santé publique Ontario confirme 3266 nouvelles infections mercredi et 37 morts mercredi.

Ces chiffres font que la province franchit le cap des 200 000 infections à la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Les régions les plus touchées :

  • Toronto : +805 cas
  • Peel : +523 cas
  • York : +349 cas
  • Windsor : +208 cas
  • Waterloo : +206 cas
  • Niagara : +192 cas
  • Hamilton : +153 cas
  • Durham : +145 cas
  • Middlesex-London : +127 cas
  • Halton : +100 cas
  • Ottawa : +94 cas

La moyenne de nouveaux cas par jour dans la province au cours de la dernière semaine a été de 3114.

Au total, l'Ontario a recensé 200 626 cas depuis le début de la pandémie.

La santé publique déplore 37 décès de plus mercredi, portant le bilan à 4767.

Parmi les nouvelles victimes, l'infirmière de 57 ans Maureen Ambersleya, qui travaillait au foyer pour aînés Extendicare à Mississauga, en banlieue de Toronto.

Tout le long de sa carrière, Maureen s'est dévouée à veiller sur les plus vulnérables en tant qu'infirmière de soins de longue durée, raconte son syndicat dans une déclaration.

Hausse des hospitalisations

Il y a 116 hospitalisations de plus en Ontario mercredi, pour un total de 1463, ce qui constitue un nouveau sommet depuis le début de la pandémie.

  • Nombre de patients aux soins intensifs : 361 (+9)
  • Nombre de patients sous respirateur : 246 (+1)

Au sommet de la première vague, il y avait eu 1043 hospitalisations et 264 patients aux soins intensifs.

L'Hôpital régional de Windsor a commencé à transférer ailleurs des patients infectés par la COVID-19 faute de lit, alors que l'Hôpital Joseph Brant, à Burlington, a ouvert un hôpital de campagne sur ses terrains.

Malgré 3005 nouvelles guérisons, le nombre de cas actifs continue à augmenter, s'établissant à 26 064, mercredi.

Vaccination

Alors que les partis d'opposition pressent le gouvernement d'accélérer la cadence en matière de vaccination, le premier ministre Doug Ford doit organiser, mercredi après-midi, son premier point de presse en deux semaines.

Selon le chef libéral, Steven Del Duca, la province devrait faire appel à l'Armée pour coordonner la vaccination. Comme presque tous les Ontariens, je n'ai aucune confiance en Doug Ford pour ce qui est de distribuer de façon rapide et efficace les vaccins contre la COVID-19 et pour s'attaquer à la crise dans les centres de soins de longue durée, dit-il.

Depuis le lancement à la mi-décembre de la campagne d'immunisation, un peu plus de 60 300 doses ont été administrées, selon le dernier bilan provincial. Le gouvernement Ford a promis de vacciner tous les résidents et employés des foyers pour aînés à Toronto ainsi que dans les régions de Peel, York et Windsor-Essex d'ici deux semaines.

Même si l'Ontario tire actuellement de l'arrière sur d'autres provinces en matière de taux de vaccination, le général à la retraite Rick Hillier, qui dirige le groupe de travail provincial sur l'immunisation, a affirmé en entrevue à CBC mercredi que le principal problème était plutôt que la province risquait de manquer de doses bientôt. Ce dont on a besoin, c'est plus de vaccins, plus rapidement, en Ontario, a-t-il dit.

Remontée du dépistage

Un peu plus de 51 000 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures, ce qui est légèrement au-dessus de l'objectif provincial de 50 000 tests par jour.

Le taux de positivité des tests est de 8,5 %, mercredi.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !