•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : pas de carnet de vaccination spécial en Ontario

Un passeport, un carnet de vaccination, une carte d'embarquement et des euros.

Un passeport, un carnet de vaccination, une carte d'embarquement et des euros

Photo : getty images/istockphoto / maxexphoto

Radio-Canada

L'Ontario n'a pas l'intention de délivrer un carnet de vaccination à ses résidents pour attester qu'ils ont bien été immunisés contre la COVID-19, comme c'est le cas dans certains pays.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé de l'Ontario explique que les Ontariens qui accepteront d'être vaccinés recevront un reçu en papier (ou par courrier électronique s'ils consentent à donner leurs informations) pour prouver qu'ils ont bien été vaccinés.

Ce récépissé pourrait être requis pour voyager, par exemple.

Une main tient un passeport duquel sort une fiche avec le mot COVID-19.

Des compagnies aériennes, comme Qantas en Australie, ont déjà indiqué qu'elles exigeront de leurs passagers qu'ils soient vaccinés avant de monter à bord de leurs avions.

Photo : getty images/istockphoto

Le ministère rappelle que cette façon de faire n'est pas inhabituelle et qu'elle existe déjà pour le vaccin contre la grippe saisonnière ou tout autre vaccin [les pharmacies et les cliniques de voyage donnent déjà de pareils reçus, NDLR].

Le communiqué ajoute que le vaccin n'est pas obligatoire, mais le ministère encourage fortement les Ontariens à se faire vacciner contre la COVID-19 pour des raisons de santé publique.

La ministre Christine Elliott avait envisagé la possibilité, il y a un mois, de remettre un certificat de vaccination à ceux qui recevront les deux doses du vaccin. Cette intention avait toutefois soulevé plusieurs craintes.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a répondu aux questions des journalistes, mardi.

La ministre de la Santé de l'Ontario, Christine Elliott

Photo : Chaîne de l'Assemblée législative de l'Ontario

Santé Canada affirme pour sa part que la vaccination contre la COVID-19 relève des provinces et que celles-ci sont libres de procéder comme bon leur semble pour ce qui est de délivrer ou non des carnets de vaccination.

L'agence ajoute qu'elle est prête à appuyer les provinces dans leurs efforts pour immuniser leurs populations respectives.

En Israël, le gouvernement a adopté l'idée de délivrer un passeport vert d'une durée de validité de six mois aux citoyens qui ont été vaccinés contre le virus ou qui se sont rétablis de la maladie.

Les Israéliens dont le test est négatif pourront obtenir un passeport de 72 heures, ce qui leur donnera accès à des rassemblements et à des événements culturels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !