•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui sont les trois nouveaux ministres du gouvernement Pallister?

Audrey Gordon sourit à la caméra.

Audrey Gordon fait partie des trois députés noirs du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / James Turner

Brian Pallister a annoncé mardi l’entrée de trois nouveaux membres dans son Cabinet lors d’un remaniement ministériel. Les trois députés étaient, auparavant, peu connus du public.

Seule la nouvelle ministre de la Santé mentale et de la Lutte contre les dépendances, Audrey Gordon, était un peu connue du public. Elle avait marqué les esprits lors de l’élection provinciale de septembre 2019 en entrant dans le groupe des trois premiers députés noirs de la province.

La députée de Southdale a été élue pour la première fois en 2019. Mardi, elle est devenue la première personne noire à obtenir un poste de ministre dans la province.

Avant son élection, elle a travaillé pendant 25 ans dans divers ministères, dont ceux de la Santé, l’Emploi et l’Immigration et pour le Secrétariat aux Affaires multiculturelles. Native de Jamaïque, elle détient un baccalauréat en art, un MBA et des certificats en gestion du changement et en conseil appliqué. Juste avant son élection, elle était directrice des initiatives stratégiques à l'Office régional de la santé de Winnipeg.

Depuis qu’elle a été élue, la députée a été membre du Conseil du Trésor, du Comité du Cabinet sur la violence fondée sur le sexe et du Comité de gestion de l’Assemblée législative.

Deux ministres en provenance de régions rurales

Outre Audrey Gordon, Brian Pallister a nommé Derek Johnson ministre des Relations avec les municipalités. Élu la première fois en 2016 dans la circonscription d'Entre-les-Lacs-Gimli, il était membre du Conseil du Trésor.

Derek Johnson sourit.

Derek Johnson est député d'Entre-les-Lacs-Gimli, au Manitoba, et ministre des Relations municipales.

Photo : Parti progressiste-conservateur du Manitoba

Avant cela, il a été conseiller au sein de la Municipalité rurale de Saint-Laurent entre 2010 et 2014 et a dû gérer l’inondation de 2011, alors que ses responsabilités portaient sur les finances, le drainage et les services d’urgence.

Né à Oak Point, il travaillait auparavant comme conseiller financier dans la région d’Entre-les-Lacs.

Wayne Ewasko en gros plan.

Le député de Lac du Bonnet, Wayne Ewasko, est le ministre l'Enseignement supérieur, des Compétences et de l'Immigration du Manitoba.

Photo : Parti progressiste-conservateur du Manitoba

De son côté, Wayne Ewasko dirigera le nouveau département de l’Éducation avancée et de l’Immigration. Il est député de Lac du Bonnet depuis 2011. Il était, jusqu’à tout récemment, le président du caucus gouvernemental, et ce, depuis 2016.

Il détient un baccalauréat en éducation ainsi qu’un diplôme post-baccalauréat en éducation. Avant de se lancer en politique, il a été enseignant pendant 17 ans au sein de la Sunrise School Division. En 2008, il a même reçu un prix pour son travail au sein de l’Université de Brandon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !