•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 en Alberta : la vaccination accélère, une travailleuse de la santé décède

Le ministre de la Santé affirme que 29 000 Albertains seront vaccinés « avant la fin de la journée ».

Une travailleuse de la santé collecte un échantillon.

L'Alberta s'attend à une hausse de cas de coronavirus après les fêtes.

Photo : Services de santé de l'Alberta

L’Alberta a enregistré 843 cas de COVID-19 dans les dernières 24 heures, ainsi que 26 décès, dont une deuxième travailleuse de la santé, alors que les récentes vacances tropicales de certains députés continuent de susciter la grogne.

Le ministre de la Santé, Tyler Shandro, croit toutefois que l’Alberta a réussi à inverser la très mauvaise pente sur laquelle elle était engagée au début du mois de décembre.

Les Albertains font ce qu’il faut, et ça marche, dit-il.

Néanmoins, il admet que les relativement faibles nombres de cas quotidiens enregistrés pendant les fêtes doivent être interprétés avec prudence, étant donné le petit nombre de tests effectués.

Il prévient aussi qu’il y a un risque réel que les vacances entraînent une nouvelle augmentation des cas dans les prochaines semaines.

En date du 5 janvier, 919 personnes étaient hospitalisées en raison de la COVID-19, dont 140 aux soins intensifs.Le taux de positivité est de 8,2 %.

La travailleuse de la santé venait de la région d'Edmonton. Âgée d'une cinquantaine d'années, elle travaillait dans les soins continus. Il s'agit du deuxième décès lié au coronavirus chez les travailleurs de la santé en Alberta.

L’Alberta rattrape son retard en vaccinations

Le ministre de la Santé a affirmé que 26 269 Albertains ont été vaccinés avant mardi et que l’objectif initial de 29 000 vaccinations devrait être atteint avant la fin de la journée, soit avec seulement quelques jours de retard.

La province avait initialement prévu de l’atteindre avant la fin de 2020. Tyler Shandro a nié que le retard était dû à un manque de personnel, mettant plutôt la faute sur des délais de livraison plus longs.

Même si l’Alberta traînait de la patte dans le dossier quelques semaines plus tôt, elle est désormais une des provinces avec le plus haut taux d’habitants vaccinés proportionnellement à sa population, soutient le ministre.

Selon la médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, la Dre Deena Hinshaw, environ 13 000 doses supplémentaires du vaccin de Pfizer-BioNtech devraient être livrées cette semaine.

Les gens sont en colère et ils ont raison

Le premier point de presse de l’année de la Dre Hinshaw a été partiellement accaparé par le sujet épineux des récentes vacances à l’étranger de certains députés et fonctionnaires hauts placés du gouvernement.

Le ministre de la Santé et le ministre intérimaire aux Affaires municipales, Ric McIver, qui étaient présents pour l’événement, ont tous deux dit avoir entendu la colère des Albertains à ce sujet.

Je ne pense pas que nous pouvons demander le pardon des Albertains à ce moment, mais nous pouvons demander leur patience , a déclaré Tyler Shandro.

Nous avons fait campagne en promettant du travail acharné et de l’humilité. Il semble que certains membres de notre équipe ont oublié cette dernière partie.

Le ministre McIver, tout juste assermenté pour prendre la relève de Tracy Allard aux Affaires municipales, a dit que plusieurs des électeurs de sa circonscription l’avaient contacté pour se plaindre.

Si vous êtes en train de nous crier après, en fait, je vous dis merci. Il n’y a aucun doute dans notre esprit que nous nous sommes trompés. Ce que nous pouvons vous offrir, c’est une promesse de faire mieux , a-t-il commenté.

L’ampleur du mécontentement populaire a déjà mené à la démission de Tracy Allard et du chef de cabinet de Jason Kenney. Quatre autres députés ont été exclus des comités parlementaires auxquels ils siégeaient pour les mêmes raisons.

Malgré cela, mardi encore, les mots-clics appelant à la démission du premier ministre et du ministre de la Santé étaient parmi les plus utilisés sur Twitter en Alberta.

Le même jour, le conseil municipal de Slave Lake a signé une lettre ouverte pour réclamer la démission du député Pat Rehn. Il mentionne une série de raisons incluant la rareté de sa présence dans sa circonscription (Lesser Slave Lake) et son récent voyage dans le sud.

Ce qui est encore plus frustrant que d’essayer de vous convaincre, vous, notre député, de passer du temps dans notre région, c’est qu’on ne peut même pas vous convaincre de rester au pays, dit la lettre.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !