•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un artiste innu de la Côte-Nord songe à changer de carrière en raison de la pandémie

Keven Chouinard joue de la guitare à l'extérieur.

Keven Chouinard, un artiste innu de la Côte-Nord, songe à changer de carrière en raison de la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Keven Chouinard

Radio-Canada

La pandémie force de nombreux artistes à changer leur manière de travailler. Plusieurs doivent se tourner vers le web pour respecter les mesures sanitaires. Cette réalité n'est pas toujours facile, pour certains artistes, comme pour l'auteur-compositeur-interprète innu Keven Chouinard.

Depuis le début de la pandémie, sa vie n'est plus la même.

L'artiste originaire de la Côte-Nord ne peut plus faire de spectacle devant public, là d'où provenait la plus grande partie de son revenu familial.

Je ne suis pas capable d'évoluer dans mon métier, je suis carrément bloqué partout.

Keven Chouinard, auteur-compositeur-interprète

Il n'y a pas moyen que je puisse continuer là-dedans en voulant faire vivre ma famille à travers ça, déplore-t-il.

Keven Chouinard a essayé de se tourner vers les prestations virtuelles, mais jusqu'à maintenant, ses tentatives sont loin d'être fructueuses.

Un moment donné on était 260 personnes, sur le live. Il y a eu quelque chose comme 2000 commentaires, 400 partages, mais j'ai eu deux dons. J'ai fait 60 $. C'est super là, mais 60 $... Je l'ai fait par amour de la musique, mais je m'attendais à faire un peu plus que ça, admet-il.

L'artiste innu n'est toutefois pas prêt à accrocher sa guitare, mais avoue qu'il sera forcé de demander des frais à ses admirateurs pour chacune de ses prestations virtuelles.

Je n'aurais pas le choix, en temps de pandémie, de créer un bassin de gens qui sont prêts à payer pour me voir en live dans mon salon, explique-t-il.

Keven Chouinard garde espoir, même s'il songe à se trouver un deuxième emploi pour combler ses pertes financières liées à la pandémie.

Je vais essayer d'évoluer dans ça, pour tenir le coup, parce que je n'ai pas envie d'aller faire de la mécanique... J'ai envie de faire de la musique.

Le premier album officiel de Keven Chouinard, Chacun son chacun, est sorti cet automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !