•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise de la vaccination en Mauricie et au Centre-du-Québec

Une infirmière tient une capsule contenant le vaccin Pfizer/BioNTech dans sa main.

Cinq nouveaux décès liés à la COVID-19 sont survenus ces dernières 24 h en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Photo : The Associated Press / Frank Augstein

Radio-Canada

Le nombre de cas de COVID-19 continue d'augmenter dans la région, surtout au Centre-du-Québec. La campagne de vaccination a quant à elle repris ce mardi, après quelques jours de pause.

Les autorités régionales de la santé dénombrent 91 nouveaux cas depuis les dernières 24 heures : 74 au Centre-du-Québec et 17 en Mauricie.

Cinq décès supplémentaires sont survenus sur le territoire, dont un dans un Centre d'hébergement et de soins de longue durée et quatre dans des ressources intermédiaires ou des résidences privées pour aînés.

Quarante-sept personnes sont toujours hospitalisées en raison de la COVID-19, ce qui est cinq de moins. Parmi elles, deux se trouvent aux soins intensifs.

Le nombre de cas actifs est de 1027, une baisse de six. C’est quand même très élevé, a souligné la directrice de la santé publique au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), Dre Marie-Josée Godi, en entrevue à Toujours le matin.

Les trois quarts des cas actifs se trouvent au Centre-du-Québec.

La MRC de Drummond nous préoccupe particulièrement, explique Dre Godi. Elle affirme que la transmission communautaire est très importante dans ce secteur.

Il y a beaucoup de petites éclosions qui sont issues des contacts domiciliaires, a précisé la présidente-directrice générale adjointe au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Nathalie Boisvert, en entrevue à l’émission Toujours le matin.

Il y a présentement des éclosions à l’hôpital Sainte-Croix, à Drummondville, ainsi qu’au Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR), à Trois-Rivières.

Deux premiers CHSLD touchés dans cette 2e vague

Dans leur premier point de presse de 2021, les autorités de la santé ont aussi annoncé que deux des 27 Centre d'hébergement et de soins de longue durée de la région sociosanitaire ont font face ou ont eu à faire face à des éclosions de COVID-19 récemment.

Il s'agit des premières éclosions répertoriées dans ce type d'établissement dans la région, depuis le début de la deuxième vague.

Au Centre d’hébergement Frederick-George-Heriot, à Drummondville, quatre unités de vie ont été touchées. Des éclosions perdurent actuellement dans deux unités. Soixante résidents sur 309 ont été infectés.

Le défi est plus grand puisque le secteur touché a plusieurs résidents en chambre à occupation double et plusieurs résidents ayant des problématiques cognitives, ce qui amène de l'errance, ce qui pose un défi dans le contrôle de cette éclosion, a déclaré la présidente-directrice générale adjointe Nathalie Boisvert.

Trois résident ont aussi été atteints du virus au Centre d’hébergement Saint-Maurice à Shawinigan. L'éclosion a pris fin le 30 décembre.

Pour écouter l'analyse du Dr Guillaume Langlois à l'émission En direct, cliquez ici.

Reprise de la vaccination

La vaccination a repris mardi sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, après une pause de quelques jours entre le 31 décembre et le 4 janvier, notamment pour donner du répit aux travailleurs de la santé.

Environ 1400 personnes ont été vaccinées jusqu’à maintenant.

Les doses du vaccin de Pfizer-BioNTech que le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec a reçues devraient toutes être administrées d’ici la fin de la semaine prochaine, selon la directrice de la santé publique, Dre Marie-Josée Godi.

Deux nouveaux sites de vaccination pourraient bientôt voir le jour à Trois-Rivières et Victoriaville. Des congélateurs pour conserver le vaccin de Pfizer-BioNTech sont attendus prochainement.

Arrivée du vaccin de Moderna

Les autorités régionales de la santé vont bientôt recevoir 1230 doses du vaccin de Moderna.

Avec l’arrivée de ce vaccin, la santé publique régionale a espoir de pouvoir vacciner rapidement les 2500 résidents de Centre d'hébergement et de soins de longue durée sur le territoire, indique la présidente-directrice générale adjointe au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Nathalie Boisvert.

Pour l’instant, parmi les doses du vaccin de Moderna que le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux recevra, 500 seront envoyées dans la communauté de Wemotaci et 730 seront réservées aux résidents de Centre d'hébergement et de soins de longue durée

Ce vaccin n'exige pas d'être maintenu à des températures aussi basses que celui de Pfizer-BioNTech, ce qui rend sa manutention plus simple.

La communauté atikamekw d’Opitciwan a déjà reçu des doses, en collaboration avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !