•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Record de nouvelles infections, tout le Nouveau-Brunswick passe en phase orange

La docteure Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, le 5 janvier 2021.

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, annonce le passage de toute la province en phase orange.

Photo : Radio-Canada

Toutes les régions du Nouveau-Brunswick passent en phase orange dès minuit en raison de l'augmentation rapide des cas de COVID-19. La santé publique a découvert 27 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, un record depuis le début de la pandémie.

Il y a 80 cas actifs de COVID-19 dans la province, mardi.

La santé publique a découvert 27 nouveaux cas, dont 11 dans la région de Fredericton, 9 dans la région de Moncton, 3 dans la région de Saint-Jean, 2 dans la région d'Edmundston et 2 dans la région de Campbellton.



Une augmentation des cas est à prévoir

La santé publique s'attend à une flambée de cas au cours des prochains jours.

Au cours des prochains jours, il y aura une augmentation rapide des nouveaux cas, surtout que nous n'avons pas encore d'éclosions liées aux fêtes du Nouvel An, affirme la médecin hygiéniste en chef Jennifer Russell, lors d'un point de presse donné mardi après-midi.

Le nombre de cas a doublé en une semaine. On a eu 50 nouveaux cas en 3 jours; si ça continue à doubler, on va voir 100, 200, 400 cas. C'est très sérieux à ce point-ci.

Une citation de :Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick

La médecin hygiéniste en chef croit que les risques sont plus importants que jamais dans la province. Une nouvelle vague de la pandémie de COVID-19 déferle sur le Nouveau-Brunswick. Nous agissons de manière décisive afin d'éviter que les éclosions en cours ne se propagent dans le reste de la province, dit-elle.


Les gens doivent s'isoler, martèle Blaine Higgs

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a pris un ton sévère lors du point de presse et a réprimandé certains citoyens qu'ils accusent d'avoir des comportements égoïstes et d'avoir menti à la santé publique.

Malgré la sensibilisation que nous avons faite avant la période des Fêtes, nous savions que certains allaient égoïstement ignorer les règles.

Une citation de :Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick

Il note que certaines personnes qui présentaient des symptômes du coronavirus se sont rendues sur leur lieu de travail et que dans un cas en particulier cela aurait pu mettre à risque jusqu'à 150 personnes.

Ces actions, combinées aux bilans désastreux observés au Maine ou au Québec, ainsi qu'au nouveau variant plus contagieux du coronavirus découvert au Royaume-Uni, pourraient mettre la province en danger, selon lui.

Les risques et la pression augmentent sur notre système de santé. Nous pourrions voir des centaines de nouveaux cas quotidiens dans la province, ajoute le premier ministre Blaine Higgs.

Un homme âgé seul regarde depuis une fenêtre vers l'extérieur

L'isolement est un moyen efficace de prévenir la propagation de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada


Resserrement des règles en phase orange

En raison de ce passage en phase orange, les citoyens du Nouveau-Brunswick devront respecter certaines consignes :

  • le port du masque dans les espaces publics extérieurs lorsque la distanciation physique n'est pas possible;
  • limiter les contacts étroits à la bulle formée d'un seul ménage, qui peut être élargie aux proches aidants ou à un membre de la famille immédiate qui a besoin de soutien (un parent qui a besoin de l'aide de son enfant par exemple);
  • ne pas se déplacer dans la province à moins de raisons essentielles (aller à l'école ou au travail, faire des courses essentielles ou se rendre à un rendez-vous médical).

Les restaurants et les bars peuvent demeurer ouverts, mais les clients peuvent seulement s'asseoir avec les gens qui habitent à leur adresse.

Une employée, les mains protégées par des gants bleus, applique du désinfectant sur les poignées d'une machine d'exercice dans une salle de sport.

Les salles de sport peuvent demeurer ouvertes, mais à certaines conditions, comme le port du masque en tout temps.

Photo : iStock / Neptune Stocks

Les établissements comme les gymnases, les salons de coiffure, les spas et les centres de loisirs peuvent continuer à accueillir leur clientèle s'ils respectent des mesures strictes pour éviter la propagation de la COVID-19.

La Dre Jennifer Russell affirme également que la santé publique n'écarte pas la possibilité qu'une ou plusieurs régions de la province passent éventuellement en phase rouge, si la situation ne s'améliore pas.


De l'aide financière pour les petites entreprises

Le premier ministre Blaine Higgs a annoncé que du soutien financier supplémentaire sera accordé aux petites et moyennes entreprises qui subissent les contrecoups de la pandémie.

Les entreprises qui ont subi les conséquences des phases orange ou rouges pendant au moins une semaine entre le 10 octobre 2020 et le 31 mars 2021 pourront recevoir une subvention non remboursable de 5000 $.

Il est essentiel de continuer à soutenir les entreprises qui font face à des problèmes, en particulier quand elles sont touchées par des mesures de santé publique plus élevées ou restrictives, précise Blaine Higgs.


Avis d'exposition à Moncton et à Atholville

La santé publique a recensé des sources possibles d’exposition aux endroits suivants :

  • la salle de billard Miss Cue, à Moncton, du 31 décembre à 23 h jusqu’au 1er janvier à 1 h 30;
  • le Walmart d'Atholville, le 30 décembre entre 10 h 30 et 15 h 30 et le 31 décembre entre 11 h et 16 h.

Les personnes qui ont visité un de ces endroits doivent surveiller l'apparition de symptômes de la COVID-19.

Lundi, la santé publique a annoncé la découverte de 17 nouveaux cas de COVID-19 dans la province. La plupart des nouveaux cas ont été signalés dans la région de Moncton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !