•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les résidents et employés des foyers dans les zones chaudes vaccinés d'ici 2 semaines

La ville de Toronto et les régions de Peel, York et Windsor-Essex seront priorisés.

Rick Hillier en point de presse.

Le général à la retraite Rick Hillier dirige le groupe de travail de l'Ontario sur la distribution du vaccin contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

L’Ontario souhaite vacciner tous les résidents et les travailleurs qui le veulent dans les centres de soins de longue durée des quatre régions les plus touchées par la pandémie d'ici le 21 janvier. Pour tenter d'y arriver, la province accélère la cadence.

Pour vacciner tous ces Ontariens une première fois, la province aura besoin de 55 000 doses, selon le général à la retraite Rick Hillier.

Une fois que nous aurons lancé le bal, nous serons les meneurs en Amérique du Nord, lance le premier ministre de l'Ontario Doug Ford mardi, confiant malgré le nombre de vaccins administrés jusqu'à présent.

Doug Ford en point de presse.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Depuis le début de la campagne, un peu plus de 50 000 doses du vaccin contre la COVID-19 ont été administrées, et l'Ontario espère vacciner 12 000 personnes par jour d'ici la mi-janvier.

De nombreux experts de la santé demandent l’accélération du processus. Selon le général à la retraire Rick Hillier, la province administre désormais 10 000 doses par jour.

Les données de la province confirment que 117 Ontariens ont reçu leurs deux doses du vaccin contre la COVID-19 jusqu'à présent et qu'un peu plus de 7600 ont été administrées en 24 heures.

« Nous allons relever le défi. »

— Une citation de  Rick Hillier, président du groupe sur la distribution du vaccin contre la COVID-19 en Ontario

Les premières doses du vaccin de Pfizer devraient toutes être administrées d'ici la fin de cette semaine, assure celui qui dirige le groupe de travail provincial sur la distribution du vaccin.

L'Ontario doit recevoir 47 000 doses supplémentaires de Pfizer mardi ou mercredi, précise-t-il.

Toutes ces doses devraient être administrées d'ici la fin de la semaine prochaine.

« Nous pouvons utiliser des milliers de doses de plus. »

— Une citation de  Rick Hillier, président du groupe sur la distribution du vaccin contre la COVID-19 en Ontario

Une deuxième livraison du vaccin de Moderna est également attendue la semaine prochaine. La province compte recevoir environ 56 000 doses, un volume similaire à celui de la première livraison.

Le vaccin de Moderna, plus facile à déplacer et à administrer, sera acheminé dans les foyers de soins de longue durée et les maisons de retraite à risque de Toronto ainsi que dans les régions de Peel, York et Windsor-Essex.

Nous avons besoin de plus de doses du vaccin de Moderna, indique Doug Ford, mardi. Une rencontre entre les ministres des provinces et le gouvernement fédéral est prévue pour jeudi.

Trois bureaux de santé publique supplémentaires recevront le vaccin la semaine prochaine, et des livraisons sont planifiées toutes les trois semaines.

Campagne d'immunisation contre la COVID-19 en chiffres

  • Plus de 26 000 doses de vaccin ont été administrées aux préposés des centres de soins et des maisons de retraite
  • Plus de 20 000 doses concernent les travailleurs de la santé
  • Près de 1000 doses visent les résidents

Depuis dimanche, près de 3000 doses du vaccin de Moderna ont été administrées dans une vingtaine de foyers de soins de longue durée. Plus de 4000 doses supplémentaires devraient l'être dans une trentaine de centres de soins d'ici mercredi, selon le gouvernement Ford.

Un plan dangereusement lent, selon le NPD

Ce gouvernement continue [de ne pas comprendre] l'urgence de la situation lorsqu'il s'agit de lutter contre la COVID-19 sur tous les fronts, croit la chef de l'opposition officielle, Andrea Horwath.

« Le plan de distribution des vaccins du gouvernement Ford est anémique et dangereusement lent. »

— Une citation de  Andrea Horwath, chef du NPD

Elle accuse le gouvernement Ford d'inventer des choses à la volée et de parler à travers son chapeau.

« Il n'y a aucune excuse pour que le gouvernement ne fasse pas un meilleur travail. À ce stade, tous les foyers de soins de longue durée devraient être une priorité. »

— Une citation de  Andrea Horwath

Elle juge que le gouvernement n’a pas de plan solide. Andrea Horwath avance que sur les 216 foyers de soins de longue durée aux prises avec une éclosion, 138 se trouvent hors des régions prioritaires.

Vaccination dans les communautés autochtones

Les premières doses dans les communautés autochtones devraient être injectées plus tard cette semaine.

Dans le Nord de l'Ontario, un plan, élaboré conjointement avec la Nation Nishnawbe Aski, est en cours pour entamer les vaccinations dans les communautés des Premières Nations accessibles par avion.

L'immunisation des travailleurs de la santé qui iront administrer le vaccin dans ces communautés a déjà commencé, selon le gouvernement provincial. Près de 200 professionnels ont été vaccinés et d'autres devraient l'être cette semaine.

À Sioux Lookout et le long de la côte de la baie James, des communautés qui ont leurs propres travailleurs de la santé, la vaccination débutera cette semaine, principalement auprès des résidents des centres de soins et des travailleurs de la santé.

On estime à 2 millions le nombre de doses de vaccins qui devraient arriver au cours de l'hiver pendant la première phase du plan de la vaccination, souligne la province dans un communiqué.

À ce jour, 44 centres de vaccination ont été mis en place, selon l'Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !