•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La valeur des maisons à Vancouver a augmenté de 10 % en un an

Maison à vendre, avec l'affiche devant.

Même si le marché immobilier est au ralenti, le service est considéré comme essentiel par le gouvernement de la Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Julie Landry

La ville de Vancouver est une des municipalités de la Colombie-Britannique où le prix médian d'une maison individuelle a le plus fortement augmenté entre 2019 et 2020, selon l'évaluation annuelle de BC Assessment, publiée lundi.

Le prix médian d'une maison individuelle à Vancouver est évalué à 1 717 000 $ en juillet 2020 comparativement à 1 567 000 $ en juillet 2019, soit une augmentation de presque 10 % en un an. C'est la plus forte augmentation dans la région du Lower Mainland et une des plus importantes dans la province.

Augmentation des prix des maisons dans le Lower Mainland :

  • Vancouver : 10 %
  • Squamish : 10 %
  • Bowen Island : 9 %
  • Port Coquitlam : 8 %
  • Pemberton : 8 %
  • Mission : 8 %

Les prix des maisons augmentent aussi dans d'autres municipalités du Grand Vancouver, par exemple de 6 % à Burnaby et à Richmond et de 5 % à Surrey.

Les logements en copropriété ont connu une augmentation plus basse de leur prix médian : 3 % à Vancouver, à Surrey et à Burnaby et 4 % à Coquitlam, à Port Coquitlam et à Abbotsford.

Le logement le plus cher de la région reste la maison du fondateur de la marque de vêtements Lululemon, Chip Wilson, située à Point Grey, dans le quartier Kitsilano de Vancouver.

Elle est évaluée à 66 828 000 $.

Ailleurs en Colombie-Britannique

À Victoria, la capitale de la province, le prix médian d'une maison individuelle est évalué à 868 000 $ en 2020, soit 6 % de plus qu'en 2019. Les villes environnantes connaissent des augmentations plus fortes encore : 8 % à Langford et à Esquimalt, 9 % à Colwood et 10 % à Metchosin. Le prix médian d'un logement en copropriété est évalué à 459 000 $ à Victoria, soit une augmentation de 2 % en un an.

À Kelowna, dans la vallée de l'Okanagan, le prix médian d'une maison individuelle a atteint 650 000 $ en 2020, une hausse de 3 % par rapport à l'année précédente. Le prix médian d'un logement en copropriété a atteint 372 000 $, soit 2 % de plus qu'en 2019.

Pas d'effet de la pandémie

Selon Bryan Murao, évaluateur adjoint à BC Assessment, la COVID-19 a eu peu d'effets sur le marché immobilier : Les agents immobiliers se sont adaptés rapidement. Ils ont mis en place des visites virtuelles et, après un arrêt temporaire, les ventes ont repris rapidement.

M. Murao estime que l'augmentation des prix en 2020 est modérée. Il attribue cela à plusieurs facteurs, dont les prix du marché, la division des terrains et la construction de nouveaux logements.

Les nouvelles propriétés ont tendance à avoir une valeur plus élevée, explique-t-il. Cela vaut surtout pour les logements en copropriété.

Les propriétaires devraient recevoir l'évaluation de BC Assessment par courrier dans les prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !