•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commission des soins de longue durée : demande de délai rejetée

Merrilee Fullerton à une cérémonie d'assermentation.

La ministre Merrilee Fullerton a rejeté la demande de prolongation émise par les commissaires. (Photo d'archives)

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

Radio-Canada

Le gouvernement de l'Ontario a rejeté une demande de prolongation de la commission des soins de longue durée.

Les responsables de la commission indépendante ont affirmé avoir besoin de plus de temps pour terminer leur rapport final parce que le gouvernement lui-même ne fournissait pas suffisamment de documents.

La commission a examiné la manière dont la province a géré la propagation de la COVID-19 dans les foyers de soins de longue durée en Ontario lors de la première vague de la pandémie.

Le gouvernement de l'Ontario a rejeté la demande de prolongation.

La direction de la commission a publié lundi sur son site web une série de communications entre celle-ci et le ministère des Soins de longue durée de la province.

La commission de trois personnes demandait une prolongation jusqu'en décembre 2021 pour terminer son rapport final, mais Merrilee Fullerton, la ministre ontarienne responsable des Soins de longue durée, a refusé cette demande. La commission doit produire un rapport final d'ici le 30 avril.

La commission continue à rencontrer des retards importants dans l'obtention d'informations gouvernementales qui sont au cœur de son enquête. La plupart des documents répondant aux convocations et aux demandes de la commission restent en suspens, ont écrit les commissaires dans une lettre adressée à Mme Fullerton le 9 décembre 2020.

Nous comprenons la raison pour laquelle le rapport doit être terminé le plus rapidement possible. Cependant, nous vous écrivons pour vous informer que nous n'aurons pas terminé l'enquête à temps pour remettre notre rapport à la date prévue.

Au moment de lancer la commission indépendante, le gouvernement Ford a déclaré qu’un tel format était plus approprié qu’une enquête publique car celle-ci serait en mesure de produire des résultats plus rapidement. 

La ministre Fullerton a rejeté la demande de prolongation le 23 décembre 2020 ainsi : L'urgence de notre situation n'a pas changé.

Mme Fullerton a réitéré son rejet d’une prolongation dans un communiqué émis lundi après-midi.

Notre gouvernement a créé la Commission en reconnaissant que les résidents, les familles et le personnel ont besoin de réponses rapidement. Alors que l'Ontario fait face à la deuxième vague de COVID-19, le besoin de conseils opportuns et ciblés est encore plus critique. C'est pourquoi nous avons demandé aux commissaires de rester concentrés sur l'achèvement de leur rapport d'ici le 30 avril.

Nous continuerons de nous assurer qu'ils reçoivent les documents dont ils ont besoin pour mener à bien leur important travail. Les fonctionnaires du ministère ont fourni plus de 60 000 documents supplémentaires à la Commission au cours des dernières semaines.

En date de lundi, 2795 personnes vivant dans des maisons de soins de longue durée sont mortes des suites de complications liées à la COVID-19. Plus d'un foyer sur trois en Ontario est actuellement confronté à une éclosion.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario
Avec les informations de CBC News, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !