•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des scientifiques craignent l'inefficacité des vaccins contre le variant sud-africain

Une travailleuse de la santé passe entre des lits occupés dans un hôpital.

Des patients atteints de la COVID-19 à l'hôpital Khayelitsha, près de Cape Town, en Afrique du Sud.

Photo : afp via getty images / Rodger Bosch

Radio-Canada

Des scientifiques et les autorités gouvernementales britanniques craignent que les vaccins utilisés pour le moment au Royaume-Uni contre la COVID-19 ne protègent pas la population contre le nouveau variant du virus ayant vu le jour en Afrique du Sud et qui commence à se répandre sur la planète.

Au cours des dernières semaines, le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud ont chacun détecté un nouveau variant du coronavirus à l'origine de la COVID-19, qui le rendrait plus contagieux.

Et selon une déclaration du ministre de la Santé britannique lundi, le variant identifié en Afrique du Sud inquiète beaucoup les autorités.

Plusieurs scientifiques notent chez ce variant d'importantes mutations de la protéine de surface. Et c'est cette protéine qu’utilisent les vaccins Pfizer-BioNTech et Oxford-AstraZeneca, autorisés jusqu’à maintenant au Royaume-Uni, pour déclencher une réponse immunitaire dans le corps.

L'accumulation de nouvelles mutations dans la protéine de surface du nouveau variant découvert en Afrique du Sud est préoccupante et pourrait conduire le virus à échapper à la protection immunitaire, indique Lawrence Young, virologiste.

Pour le moment, les scientifiques ne détiennent aucune preuve pouvant confirmer l’hypothèse, mais Pfizer-BioNTech et Oxford-AstraZeneca testent en ce moment leurs vaccins contre ce nouveau variant et contre le variant britannique.

Selon John Bell, de l’Université d’Oxford, et Ugur Sahin, PDG de BioNTech, les recherches laissent croire pour le moment que les vaccins seraient toujours efficaces contre le variant britannique.

Il y a près de 60 vaccins en cours d'essai à travers le monde et près d’une dizaine ont déjà été approuvés.

Au Canada, ceux de Pfizer-BioNTech et Moderna ont été approuvés.

COVID-19             : ce qu'il faut savoir
Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !